Archive | 1 mai 2021

Le mois espagnol et sud-américain 2021, c’est parti !

Voici le billet récapitulatif du mois :

Semaine du 1er au 7 mai : 12 billets partagés.

le mystère du livre disparu – 1 – Au secours de Peter Pande Pierdomenico Baccalario et Eduardo Jauregui par Isabelle.
Ensaladilla Rusa et crème catalane par Isabelle
Des palmiers dans la neige de Luz Gabas par Sharon. (Espagne).
Le mystère de Pouleville d’Albert Arrayas par Sharon (Espagne)
Hel’Blar – Tome 1 – Les chasseurs de Draugar de Sergio A. Sierra et Alex Sierra par Belette
Mafalda – Tome 03 – Mafalda revient de Quino par Belette
Batman – Gotham by Gaslight d’Eduardo Barreto, Mike Mignola et Brian Augustyn par Belette.
Le vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepúlveda par Belette.
Patagonie, route 203 d’Eduardo Fernando Varela par Belette
Fungus. Le Roi des Pyrénées d’Albert Sánchez Piñol par Nathalie.
Mois espagnol ,présentation par PatiVore
Mois espagnol présentation par Passion culture.

Semaine du 8 au 14 mai : 12 billets partagés.

Le dernier templier – Tome 1 – L’encodeur de Miguel de Lalor Imbiriba et Raymond Khoury par Belette
Le puits d’Ivan Repila par Belette
Captain America : Steve Rogers – T01 – Heil Hydra ! de Nick Spencer, Miguel Sepúlveda, Javier Piña et Jesús Saiz par Belette
Le Ciel à bout portant : Jorge Franco par Belette
L’or des fous – Tome 1 – L’expédition : Jean-François Di Giorgio et Giancarlo Olivares par Belette.
Le dernier Templier – Tome 2 – Le chevalier de la crypte de Miguel de Lalor Imbiriba et Raymond Khoury par Belette
Don Vega de Pierre Alary par Belette.
Le Labyrinthe magique tome 2 : Campo abierto de Max Aub par Nathalie.
Crimes exemplaires de Max Aub par Nathalie.
Le dernier loup de László Krasznahorkai par PatiVore.
Novela Negra, le polar latino (film documentaire) par PatiVore
Mala vida de Marc Fernandez par Sharon.

Semaine du 15 au 21 mai : 12 billets partagés.

Hel’Blar – Tome 2 – Le Roi sous le Tumulus : Sergio A. Sierra et Alex Sierra par Belette.
San Perdido de David Zukerman par Belette.
Manos Kelly – Tome 1 – Le drame de Fort Alamo d’Antonio Hernandez Palacios par Belette.
Le magicien d’Auschwitz de José Rodrigues dos Santos par Belette.
L’or des fous – Tome 2 – Par le feu et par le sang de Jean-François Di Giorgio et Giancarlo Olivares par Belette
Les Traqueurs – Tome 01 – L’arme perdue des dieux de David Muñoz et Tirso par Belette
L’or des fous – Tome 3 – Vaincre ou mourir : Jean-François Di Giorgio et Giancarlo Olivares par Belette
Negra soledad – Heredia T07 : Ramón Díaz-Eterovic par Belette
Meurtres sur le palatin de Cristina Rodriguezpar Eimelle
Un coeur si blanc de Javier Marias par Nathalie
Les jeunes mortes de Selva Almada par Sharon (Argentine).
Negra Soledad de Ramon Diaz-Eterovic par Sharon (Chili).

Semaine du 22 au 28 mai, et billets jusqu’au 31 mai : 14 billets partagés.

Waluk – Tome 1 – La grande traversée d’Emilio Ruiz et Ana Miralles par Belette
Blacksad – Tome 1 – Quelque part entre les ombres de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido par Belette
Mapuche de Caryl Ferey par Belette
Quand les vautours approchent de Miguel MIranda par Belette
Le dernier Templier – Tome 4 – Le faucon du temple : Miguel de Lalor Imbiriba et Khoury par Belette
Les ombres de la Sierra Madre – Tome 1 – La Niña Bronca : Philippe Nihoul et Daniel Brecht par Belette
Le dernier templier – Tome 3 – L’église engloutie : Miguel de Lalor Imbiriba et Khoury par Belette
Blacksad – Tome 2 – Arctic-Nation : Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido par Belette
Guerilla social club de Marc Fernandez par Belette
Les Traqueurs – Tome 2 – L’héritage de sang de David Muñoz et Tirso par Belette.
1984 de George Orwell et Fido Nesti par Belette.
Apéro de l’été : viva espana par Hilde
La raconteuse de films d’Hernan Rivera Letelier par Sharon (Chili).
Blacksad, Tome 4 : L’enfer, le silence de Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido par Sharon.

 

Le repaire des vampires, tome 1 : Rencontre mortelle de Kelly St. Clare

Présentation de l’éditeur :

Sortez les crocs et entrez dans le repaire des vampires. Direction le soixante-sixième étage ! À minuit, les dés seront jetés. En tant qu’héritière d’une grande fortune, ma vie aurait dû se résumer à siroter des mojitos à la fraise et conduire des voiturettes de golf, n’est-ce pas ? En tout cas, c’est à ça qu’elle se résumait avant que je décide de tracer ma propre route. Résolue à échapper aux jeux frivoles de mes semblables, j’ai fui le domaine familial à vingt et un ans. Trouver un pseudonyme : check. Un endroit où dormir : euh… presque check ? Un boulot : ne parlons pas de sujets qui fâchent… En quelques jours, j’ai supporté plus de choses que je ne m’en pensais capable… mais ce n’était que le début des ennuis ! Ma ville est un échiquier géant. Et les joueurs ? Des êtres surnaturels (des foutus vampires !), en particulier un prince autoritaire dont l’attention pourrait me mener à ma perte. Je dois désormais participer à leur jeu mortel, si je veux pouvoir protéger ma grand-mère et ma meilleure amie.

Merci aux éditions MxM Boolmark et à Netgalley pour ce partenariat.

Mon avis :

Lire un livre en ebook, ce n’est pas forcément se rendre compte de la taille du sus-dit livre. Je découvre donc que Rencontre mortelle mesure 642 pages en édition papier. Au temps pour moi. Les vampires prennent de la place.

J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, sans doute parce que j’avais du mal à comprendre Basilia, qui passe un temps fou à dire, à hurler : « ne m’appelez pas Basilia ! ». Ce sera donc Basi. Elle a décidé de vivre de manière indépendante. Elle a beau aimer, adorer sa grand-mère Agatha, elle ne veut plus dépendre de la fortune familiale, et prouver qu’elle est capable de se débrouiller seule. Je vous épargne ses errances, je les ai lues. Ce n’est pas que j’ai été déçue, c’est que j’ai trouvé Basi bien naïve, il paraît que c’est normal pour une jeune fille qui a été surprotégée toute sa vie, et qui va découvrir qu’elle s’est jetée non dans la gueule du loup, mais dans celles des vampires.

Je dirai même plus, dans celle d’un vampire très puissant, qui flashe totalement sur elle. De là à dire que cela va augmenter sa dose de problèmes, soucis, et autres préoccupations, il n’y a qu’un pas que je franchis allégrement. Même si les péripéties, les liens entre les deux familles de vampire évoquées dans le récit sont différents de ce que j’ai lu dans d’autres livres avec des vampires pour héros, je n’ai pas trouvé le thème de l’attirance/répulsion entre Kyros et Basi très original. J’ai peut-être davantage de tendresse pour Laurel, Débitrice dévouée, finalement, ainsi que pour toutes les autres Débitrices, qui sont loin de s’amuser tous les jours. Beaucoup de personnages féminins, et peu de personnages féminins réellement indépendants. Même Agatha, la super grand-mère de Basilia, dépend de son chauffeur/domestique/garde et Basi a beau chanter les louanges de sa grand-mère sur tous les tons et sur tous les modes, je n’ai pas réussi à voir en elle un personnage « réel ». Il m’est donc impossible de m’inquiéter pour elle, comme le fait sa petite-fille qui ne veut absolument pas lui donner de nouvelles néanmoins, voire même de ressentir quoi que ce soit pour ce personnage immatériel.

Restent Tommy et Rhys, les deux humains les plus importants du récit, mis à part Basi. Bon. Elle veut se débrouiller seule, c’est son leitmotiv. cela provoque aussi de gros problèmes, voire des catastrophes, et je me dis qu’elle devra encore vivre beaucoup d’aventures pour être enfin, peut-être, attentive à ce qui se passe autour d’elle. Je reconnais cependant qu’elle sait très bien se servir d’une perceuse. Un talent utile.