Quatre soeurs à Tokyo de Sophie Rigal-Goulard

Présentation de l’éditeur :

Ébahies et ravies, les Quatre sœurs atterrissent à Tokyo, la métropole la plus fascinante d’Asie ! Elles qui adorent les mangas, les peluches kawaï et le hanami – la fête des Cerisiers en fleurs -, vivent un rêve ! Dans une école de danse traditionnelle, Laure rencontre Sakura, une jeune Franco-Japonaise, qui la guide. Grâce à elle, les quatre sœurs apprennent à saluer à la nippone, à manger du poisson au petit-déjeuner, à s’orienter dans le quartier très animé de Shibuya et à maîtriser l’art des idéogrammes. Sakura les invite chez elle afin qu’elles découvrent les manières de vivre des Japonais. Mais pourquoi le voisin de la jeune fille intrigue-t-il tant Laure ?

Merci aux éditions Rageot et à Netgalley pour ce partenariat.

Mon avis :

Revoilà les quatre L ! Quatre soeurs quasiment inséparables, qui, cette fois-ci, se retrouvent au Japon. C’était leur rêve – tout comme c’était le rêve de leurs parents de partir tous les deux en amoureux pour une fois. Je vous rassure : les quatre soeurs ne partent pas seule, leur grand-mère et une de ses amies les accompagnent. A elles six, elles vont non pas découvrir la culture nippone mais l’approfondir directement sur le terrain !
Etre raisonnables ? Oui, parfois ! Il ne s’agit pas de rentrer en France avec cinquante licornes, même si les quatre soeurs visiteront un magasin qui lui est entièrement consacré (et quand je dis « magasin », je ne vous raconte pas la taille de celui-ci). Si cela fait le bonheur de Luna, la petite dernière, Laure, la narratrice, retrouve sa meilleure amie Justine (qui a toujours des coups de coeur pour des garçons qui ne la calculent pas vraiment) qui fait au pays du soleil levant un stage de danse, tout en étant hébergé par Sakura, une jeune franco-japonaise. Quant à Lou, elle a elle-même quelques soucis de coeur avec Maxime, qui lui aussi vit actuellement au Japon. Attention ! Laure, la narratrice, n’hésite pas à intervenir (discrètement) pour que les deux jeunes gens communiquent à nouveau.
J’ai beaucoup aimé ce parcours à travers le Japon, ces us, ces coutumes, et la difficulté que l’on peut avoir, en tant qu’européens, à vivre comme des japonais. Il nous montre aussi la différence entre ce que l’on croit savoir de la manière de vivre des japonais, et la manière dont ils vivent réellement.
Je n’ai garde, bien sûr, d’oublier les mangas ! Laure en est fan, elle dessine elle-même et… ce voyage à Tokyo lui permettra d’accomplir un de ses rêves. Lequel ? A vous de lire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.