Le chanoine rouge de Luc Valmont

édition Oxymoron – 56 pages

Présentation de l’éditeur :

Alain Barrois, le Roi des Détectives, en vacances près de Sens, est sollicité par son ami le maire de Crécy-les-Saules pour enquêter sur la disparition d’un jeune homme. Tout le village semble penser que celui-ci a été enlevé et probablement tué par le Chanoine Rouge, le fantôme d’un ecclésiastique assassiné pendant la Révolution de 1793 qui hante le château fort voisin. Une vieille légende prétend que l’esprit rôde, la nuit, accompagné de feux follets, afin de protéger un trésor enfoui quelque part… Alain Barrois, intrigué, va fureter autour de la fortification sans se douter une seconde des dangers qui l’attendent..

Mon avis :

Si, comme moi, à la suite d’insomnies particulièrement longues, vous avez regardé à la télévision une succession d’épisodes de séries télévisées françaises, vous pouvez constater les incohérences scénaristiques contenues dans un épisode – alors, quand on en enchaîne plusieurs, c’est un festival. Vous préférerez alors vous rabattre sur un ebook de « littérature populaire » parce que, même si le format est court, c’était une obligation, l’auteur a réussi à développer une intrigue cohérente, une de ses intrigues qui font dire lors du dénouement « bon sang, mais c’est bien sûr ! »
Oui, le récit reste classique, mais ce n’est pas si grave que cela. Notre cher détective est en vacances à Crécy-les-Saules (les détectives choisissent des lieux de villégiature peu prisés du commun des mortels) et se retrouve à enquêter, parce qu’un jeune homme a disparu. Comme si cela ne suffisait pas, un crime est commis.
Notre cher détective ne croit pas du tout aux fantômes. Par contre, il croit dur comme fer aux personnes qui peuvent se servir des croyances d’autrui pour atteindre leurs objectifs. Il se méfie aussi des personnes qui adorent colporter des rumeurs, comme ça, mine de rien, oh, juste pour aider le détective. Il tient aussi à passer de bonnes vacances, et mine de rien, il y parviendra.

5 réflexions sur “Le chanoine rouge de Luc Valmont

  1. Il est déguisé en caricature de Sherlock Holmes, avec sa casquette et sa veste à carreaux 😆

    Les séries ont des tas d’incohérences, et pas besoin d’être policières : dans les séries, ils ne ferment pas les rideaux quand ils vont se coucher, ni même avant de se déshabiller ! 😉

  2. Pingback: Mois du polar 2021 | deslivresetsharon

  3. Pingback: Bilan du mois du polar 2021 | deslivresetsharon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.