Gwada cops, tome 3 : Domino de John Renmann

411 pages

Présentation de l’éditeur :

Guadeloupe.
Ville de Saint-François, plage de la douche.

Un homme disparaît brutalement en présence de sa compagne.Alors que l’on soupçonne une noyade accidentelle, les premiers éléments de l’enquête révèlent qu’il a en réalité été emporté par une créature issue des fonds marins.Engagé en parallèle dans une course contre la montre pour sauver Ti-Racoon gravement malade, l’inspecteur Nicolas Rousseau se lance à corps perdu sur les traces de la bête, ignorant qu’il sera très vite confronté à ses vieux démons.À plusieurs kilomètres de là, un spectateur est empoisonné en pleine parade du carnaval de Sainte-Rose.L’assassin qui dissimule son visage derrière un masque à damier ne tardera pas à être désigné par la population sous le nom de Domino.Insaisissable, le pitre donnera du fil à retordre à Marie Kancel, nouvelle inspectrice de la ville.Désormais séparés, les Gwada Cops ne tarderont pas, chacun de leur côté, à découvrir le côté surnaturel de leurs enquêtes. Ils iront de surprises en révélations jusqu’au dénouement qui ébranlera leurs plus solides convictions.

Mon avis :

Vous ne supportez plus ni le couvre-feu ni le temps de saison ? Je vous propose un voyage en Guadeloupe avec les Gwada cops. Certes, Nicolas Rousseau et Marie Kancel ne font plus équipe ensemble parce que….ne comptez pas sur moi pour vous le dire. L’important est qu’ils enquêtent toujours tous les deux, qu’ils soient toujours de bons enquêteurs, aptes à aller au-delà des apparences – vu ce qui les attend, il vaut mieux.

Non, parce que… les plages de Guadeloupe sont très belles. Elles sont parfaites pour demander votre chère et tendre en mariage. Elles le sont aussi pour disparaître. Oui, disparaitre, là, comme cela, et réapparaitre très noyé peu de temps après. Heureusement pour l’enquête, c’est Nicolas Rousseau qui en est chargé. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est qu’il se devra se confronter à la pire douleur qu’il ait eu de sa vie. Ce qu’il sait, en revanche, c’est que le temps est compté pour sauver Ti-Racoon. Non, il n’a pas été enlevé, non, il n’a pas été menacé de morts. Il est confronté à une grave maladie, et ce n’est pas la médecine qui pourrait le sauver – ce n’est pas question de confiance, c’est un constat.

Et Marie ? Elle est elle aussi confrontée à  un meurtre, pendant l’une des plus grandes festivités de l’île. Un coup à faire fuir les touristes, sauf que, ouf, ce n’était pas eux qui étaient visés. Comme si cela ne suffisait pas, le meurtrier se cache sous un costume traditionnel. J’ai failli écrire simplement « masque », tant il est vrai qu’actuellement, malheureusement, nous sommes tous masqués ! (Parenthèse : oui, mon agresseur portait un masque chirurgical. Oui, on ne pourra même pas lui mettre une amende pour non port du masque).

J’aimerai rassurer ceux qui liront ma chronique au sujet du déroulement de l’intrigue, au sujet de retrouvailles possibles entre Marie et Nicolas. Ce serait spoiler. Je dirai simplement que, comme pour les premiers tomes, l’enquête prend un tour fantastique et qu’elle permet l’apaisement de souffrances antérieures. On peut aller très loin pour ceux que l’on aime, et c’est toujours mieux que d’aller très loin par égoïsme ou par profit.

Je prendrai bien un tome 4.

Une réflexion sur “Gwada cops, tome 3 : Domino de John Renmann

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.