1 Le club des voleurs de pianos Tome 1 – Un piano par la fenêtre par Paul Beaupère

Présentation de l’éditeur :

Nous sommes un groupe de musiciens. Il y a l’oncle Andreï, pianiste, tante Mary, trompettiste, oncle Lucien, batteur, Ethy, ma mère, chanteuse, et moi, John, 12 ans et un don certain pour l’improvisation… Mais nous avons aussi une activité nocturne très spéciale : nous « empruntons » des instruments à nos riches élèves musiciens pour les confier à nos élèves moins fortunés. Nous sommes, en quelque sorte, les Robins des bois de la musique ! Et ce n’est pas de tout repos, croyez-moi !

Mon avis :

Vous avez déjà fait vos achats pour Noël ? Quel dommage ! Vous auriez pu ajouter ce formidable club des voleurs de piano à votre panier. Remarquez, il peut être acheté et lu en toute saison, ce serait vraiment dommage de se priver d’un tel ouvrage.
Que dire ? Si ce n’est que les personnages sont totalement barrés, que l’humour est omniprésent, et que l’incroyable créativité de l’intrigue entraîne un très grand plaisir de lecture.
Interressons-nous d’abord à ce magnifique groupe de musiciens, venu d’horizon très divers et très varié. Nous avons un pianiste russe – et son piano – une trompettiste anglais – les femmes aussi peuvent jouer de la trompette, même quand elles sont d’authentiques ladies – un batteur français et une chanteuse américaine, accessoirement ex-professeure de piano, muni d’un fils de douze ans qui adore la musique lui aussi, mais pas forcément certaines idées loufoques.
Oui, ces voleurs de pianos ont en effet un projet simple : emprunter des instruments de musique dont les propriétaires ne se servent pas, pour les prêter à de jeunes musiciens qui en ont besoin. Insistons bien sur le terme « emprunter » : il ne s’agit absolument pas de vol ! Reconnaissons simplement que, si voler un triangle ne me semble pas trop difficile, emprunter un piano peut s’avérer des plus compliqués. Ce n’est pas le gentil ingénieur rencontré au cours de leur pérégrination nocturne, un certain monsieur Eiffel, qui dira le contraire.
L’intrigue est déjà pleine d’inattendu avec la nécessité d’organiser la bonne gestion des emprunts, sans que leur hôte, Raoul, ne s’aperçoive de l’étendue de leurs activités musicales. Ils devront aussi s’occuper d’ennemis actifs. Non, je ne parle pas du commissaire Bachelet, plus sympathique que son désamour de la musique ne le laisse supposer de prime abord. Je parle simplement d’ennemis bien plus coriaces, de personnes qui n’ont pas l’habitude qu’on leur dise non – peut-être parce que personne n’a jamais osé. Si le rythme de l’intrigue était déjà trépident, c’est bien pire quand ces trois personnages entrent en scène sur le grand théâtre des nuits parisiennes. Et ce n’est ici que le premier tome d’une série qui, je l’espère, ne s’arrêtera pas en si bon chemin.
Un extrait pour terminer :
Monter discrètement sur le toit d’un immeuble qui n’est pas le sien, ce n’est pas une chose facile. En redescendre avec un individu délirant qui parle à toutes les poignées de porte ou aux marches de l’escalier en leur demandant comment elles vont, ça, c’est vraiment difficile !

6 réflexions sur “1 Le club des voleurs de pianos Tome 1 – Un piano par la fenêtre par Paul Beaupère

  1. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 3] – Muti et ses livres

  2. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 5 ] – Muti et ses livres

  3. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan final] – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.