L’extinction des cougars de Françoise Le Mer

Présentation de l’éditeur :

Nathalie Nicette, professeur de Lettres Classiques à Quimper, est une femme de quarante-sept ans, apparemment sans histoires. Veuve depuis trois années, elle vit seule, recevant de temps à autre la visite de ses deux grands enfants.
Son existence, douillette mais morne, va basculer le jour où, par hasard, elle retrouve Crista, sa meilleure amie de lycée. Tout semble les séparer. Crista est délurée, joyeuse et décomplexée. Elle va entraîner une Nathalie étonnée par sa liberté de penser dans le monde festif de la nuit et l’initier aux réseaux sociaux.
Mais dans l’ombre sévit un prédateur, déterminé à parvenir à ses fins, quitte au passage à se débarrasser de quelques victimes collatérales…
Pourquoi la sage Nathalie intéresse-t-elle autant cette bête tapie, qui peut changer de profil autant qu’elle le veut ?

Mon avis :

Plus le temps passe, plus je suis sensible aux portraits de femme que je peux lire dans les romans. Prenez Nathalie, par exemple. Elle a 47 ans, elle est veuve. Professeur (le mariage ne lui a pas fait arrêter son métier, comme je l’ai souvent vu), ses deux enfants sont élevés, sa fille Claire est même sur le point de se marier avec un jeune homme bien sous tout rapport. J’en aurai des choses à dire sur Claire, cette jeune femme d’un autre temps, très attachée à la position sociale, au qu’en dira-t-on, et qui rejette son frère quand il fait son coming out. Ai-je besoin de préciser que Nathalie ne se préoccupe que du bien-être de son fils, et pas de son orientation sexuelle. J’ajoute qu’elle ne se considère pas comme « vieille », elle ne considère pas que sa vie est derrière elle, elle va de l’avant et là, ô surprise (bonne surprise), voici qu’elle retrouve une amie de lycée, Christa. Les deux femmes sont différentes, elles ont mené des chemins de vie éloignés, et pourtant, l’amitié est bien là. Christa fait découvrir à Nathalie son univers et là, je me dis que d’autres auraient coincé. Oui, l’univers de la nuit, des réseaux sociaux n’est pas celui de Nathalie, mais elle ne juge pas ! Elle rencontre les amis de Christa, LE copine de Christa – oui, on peut être amie avec un homme sans que celui-ci soit gay, sans qu’il y a une liaison amoureuse, bref, il ne faut pas voir le mal partout, ce que chacun sait très bien faire, et découvre la joie d’échanger en ligne, de sortir.
Seulement, s’il est une chose qu’elle ne connaît pas, ce sont les dangers qu’il y a à exposer sa vie ainsi. Ce n’est pas forcément rassurant, mais il est encore trop de personnes qui mettent toute leur vie en ligne en ne pensant absolument pas aux conséquences. Il faudra une rencontre pour que quelqu’un tire enfin la sonnette d’alarme, et fasse comprendre à Nathalie qu’il est nécessaire d’être plus prudent. Et quand je dis « prudent », c’est qu’un premier crime va survenir. Qui ? Pourquoi ? Un premier qui sera suivi d’autres et mettront Le Gwen et Le Fur en action. Oui, ils ont plus de recul que Nathalie sur ce qui se passe, pour deux raisons : ils sont enquêteurs, ils voient donc l’ensemble de la situation (logique) et ils ne sont pas dans l’oeil du cyclone comme l’est Nathalie – parce que c’est elle qui est visée, directement, c’est elle qui voit un de ses proches victime collatérale de ce tueur qui la poursuit, elle. Pourquoi ? Parce qu’elle est une femme. Parce que sa jeunesse a été compliquée, et qu’elle a fait ce qu’elle avait à faire pour accéder à une vie meilleure que la sienne. Elle n’est pas responsables des névroses, au sens large du terme, des autres.
Un très bon roman policier, et une auteure que j’ai plaisir à suivre.

2 réflexions sur “L’extinction des cougars de Françoise Le Mer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.