Le pacte des tueurs de Barry Eisler

 

Présentation de l’éditeur :

Sans loi pour les protéger, leur seule issue est la vengeance.
Dans le cadre d’une enquête sur un réseau de pédopornographie international, la détective Livia Lone est visée par un complot qui vire au fiasco. Soupçonnant le FBI d’être derrière l’attaque, Livia fait appel à l’ancien sniper des Marines, Dox. Ensemble, ils mettent sur pied un groupe spécial, dont fait partie John Rain, expert en « morts naturelles » à la retraite, pour identifier et neutraliser la menace qui pèse sur eux. La bande compte également Delilah, agent du Mossad et spécialiste des « pièges à miel », ainsi que les soldats des opérations secrètes Ben Treven, Daniel Larison et leur ancien commandant, le colonel Scot « Hort » Horton.
De Tokyo à Seattle, de Washington à Paris, le groupe devra déjouer une série de conspirations étroitement liées, chacune se rapprochant un peu plus des hautes sphères du gouvernement américain.
Entre loyautés incertaines, motivations douteuses et enchevêtrements amoureux, les sept agents auront du mal à travailler en équipe. Mais dans un contexte aussi tumultueux, mieux vaut s’en remettre à un clan de tueurs.

Merci aux éditions Amazon Publishing France et à Netgalley pour ce partenariat.

Mon avis :

Je n’avais que modérément apprécié le tome 2 des enquêtes de Livia Lone, et j’ai beaucoup apprécié le tome 3. J’ai aussi, à l’occasion de cette lecture, fait quelques recherches, et découvert que John Rain a été le héros de plusieurs romans de Barry Eisler avant celui-ci, et cela m’a donné envie d’en savoir un peu plus sur ce personnage.
Livia Lone est-elle plus prudente depuis la précédente enquête ? Non, pas vraiment. Elle enquête toujours sur les crimes sensibles, sur les réseaux de pédophilie, pour que plus aucun enfant n’ait à subir ce qu’elle et sa soeur ont subi. Dès le début de ce volume, elle et les deux personnes qui travaillent avec elle mettent au jour un réseau qui dérange – mais qui dérange qui ? Tout enquêteur devrait être dérangé par la pédophilie ! Force est de constater que ce n’est pas le cas.
On va alors chercher à éliminer Livia. Seulement, depuis le temps que Livia mène une vie plus que dangereuse et qu’elle a appris à prendre le plus de précautions possibles, depuis le temps qu’elle enseigne aux femmes comment être toujours vigilantes dans la rue, comment repérer les signes avant-coureur d’un danger, il est évident qu’elle appliquera son enseignement à elle-même !
C’est presque la même chose, finalement, pour les joyeux compères au passé plus que mouvementés qui vont se joindre à elle. On peut être un ancien tueur, un ancien militaire et avoir des principes : ne pas faire de mal ni à une femme, ni à un enfant. On peut aussi se découvrir des ennemis communs, des personnes qui ont la bonne idée de vous faire sortir presque malgré vous de votre retraite et qui s’étonnent ensuite de votre acharnement à leur encontre. A croire qu’un grand pouvoir et de grandes escroqueries n’empêche pas une certaine… naïveté ? Inconscience, plutôt. A force de ne jamais se faire prendre, on peut être tenté de croire que l’on ne sera jamais pris.
Le pacte des tueurs est un roman rempli de scènes d’actions, parfois extrêmement spectaculaires. Ce n’est pas un roman complaisant envers la violence, certaines scènes nous sont épargnés, elles ne sont « vues’ qu’à travers la réaction de ceux qui les découvrent. L’enquête nous emmène très loin et montre les aspects lumineux de personnages au passé plutôt compliqué, des personnages qui aimeraient pouvoir continuer à mener leur combat, tout en avançant dans leur vie privée.
Cette fois-ci, j’ai vraiment envie de poursuivre l’aventure littéraire avec Livia Lone.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.