Soeurs de sang – tome 2 : Feu sacré de Nicki Pau Preto

Présentation de l’éditeur :

Elles étaient tels le jour et la nuit, et pourtant elles n’étaient rien l’une sans l’autre… On ne choisit pas toujours son destin. Mon cœur me souffle que là où ma main a tremblé, la tienne sera ferme. Là où j’ai échoué, tu triompheras. Au lendemain de sa première bataille contre les forces impériales, Véronyka voit enfin son rêve s’accomplir : une place d’Apprentie lui est offerte au sein de l’ordre très masculin des Dresseurs de phénix. Mais, bien loin de se satisfaire de son nouveau statut, elle ronge son frein face à la passivité du commandant, Cassian, qui refuse d’engager ses troupes dans une guerre ouverte. Or, pour la jeune fille et son ami Tristan, passé chef de patrouille, rien de pire que cette attente pesante. De son côté, l’empire, que Sev a réintégré en qualité d’agent infiltré, multiplie les provocations pour attirer les rebelles aux oiseaux de feu hors de leur patrie, Pyra. Le comble ? Il se raconte que des Dresseurs de phénix auraient rejoint les armées impériales… Se pourrait-il que ce soit l’œuvre de Val ? Car, prête à tout pour faire perdurer l’héritage des reines Pyromaque d’antan, celle que Véronyka considérait autrefois comme sa sœur ne semble pas avoir dit son dernier mot.

Merci à Netgalley et aux éditions Lumen pour ce partenariat

Mon avis :

Je n’avais que moyennement apprécié le tome 1, et j’ai beaucoup aimé le tome 2, qui dépasse les sept cents pages. J’ai mis du temps à le lire, plus de temps que je ne l’aurai pensé, mais j’ai véritablement apprécié ce livre, et je lirai le tome 3 très certainement.
Tout d’abord, l’une de mes grandes inquiétudes a été levée : nous retrouvons bien Sev et Kade dans ce tome, mes deux personnages préférés. Ces deux personnages gagnent en profondeur, se rendant compte eux-mêmes du chemin qu’ils ont parcouru, de leur fidélité aux engagements qu’ils ont pris, même s’ils ne sont pas toujours faciles à suivre. Se questionner, prendre la bonne décision, agir, penser à l’avenir : oui, j’aurai volontiers passer plus de temps avec eux.
Ils ne sont pas les seuls personnages à gagner en profondeur. Cassian est de ceux-là, et ce que nous découvrons sur lui donne beaucoup plus de richesse à son personnage. Quant à son fils Tristan, il était déjà complexe dans le tome 1 – son attachement avoué à Veronyka ne le rend pas simpliste dans ce tome 2.
Je parle, je parle des personnages, mais l’intrigue est elle aussi très bien construite. Nous sommes très loin, lors du dénouement, de la situation initiale de ce second volume. Que de chemin parcouru, d’aller et retour, de batailles, de sang versé, mais aussi de courage. Prendre la bonne décision, et surtout, vouloir la paix, pour qu’enfin chacun puisse vivre librement : l’autrice ne nous épargne pas dans quel état se trouve la société dans laquelle nous évoluons.
J’ai gardé pour la fin les deux héroïnes qui donnent leur nom à cette série de roman : Véronyka et Val. Véronyka est parfois toujours aussi naïve (soupirs), cependant elle évolue aussi de façon positive, marchant, en l’assumant parfaitement, dans les traces de sa mère, ayant compris aussi jusqu’où Val était prête à aller.
Val, ou plutôt Alvakyra Pyromaque. J’aime pourtant les personnages de méchants, de « beaux » méchants, et reconnaissez qu’Harry Potter aurait nettement moins de saveurs si l’ennemi à vaincre n’avait pas le charisme de Voldemort. Le gros problème d’Alvakyra, c’est qu’il n’y a rien à sauver, pour moi, de ce personnage. Rien. Elle apparaît quasiment comme une coquille vide, une caricature de méchante. Elle veut dominer le monde, et se moque de tout détruire sur son passage. Elle ne tire aucune leçon de son passé. Elle n’aime qu’elle-même, et encore, il y aurait fort à dire sur elle, dont la plus grande richesse, en plus de ses pouvoirs, est son immense confiance en elle. Elle ne mérite pas les phénix qui l’ont entourée, au cours de ses deux vies.
Le tome 3 devrait paraître en anglais en juillet 2021 – espérons pouvoir le lire démasqués.

Une réflexion sur “Soeurs de sang – tome 2 : Feu sacré de Nicki Pau Preto

  1. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 5 ] – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.