Hana no Breath, tome 1 : Le souffle des fleurs de Caly

Présentation de l’éditeur :

Azami, 16 ans, ne comprend pas la passion de ses amies pour le Yuri et le Yaoi… Elle, elle n’aime QUE les garçons, et surtout le beau Gwen, avec qui elle rêve de sortir depuis le début de l’année! Intelligent, sportif, un peu plus âgé qu’elle et surtout mignon, il a tout du petit ami idéal. Mais comment réagira-t-elle quand elle découvrira que Gwen est en réalité une fille ?!

Mon avis :

J’ai découvert ce manga parce que je vais rencontrer la mangaka Caly, autrice de Hana no Breath, mangas en deux tomes. C’est en lisant ce manga que jeme suis dit que je manquai cruellement de termes techniques pour décrire la manière dont la mangaka dessine. Les personnages m’ont semblé plus caractérisés, moins « ronds », moins « lisses » que les personnages d’autres shojos que j’ai pu lire (note : je n’en ai pas lu tant que cela, et la refermeture des bibliothèques ne m’aidera pas à en lire plus).
Azami a seize ans, et elle attend le prince charmant. Elle ne comprend pas qu’un garçon puisse aimer un autre garçon. Qu’une fille aime une autre fille, elle ne se pose pas vraiment la question, elle, elle aime Gwen, le beau joueur de basket. Note : c’est fou le nombre de filles qui, dans les shojos, aiment les joueurs de basket. Je pense à Waiting for spring d’Anashin, par exemple. Et là, boum, Azami découvre que Gwen est en fait une fille. Pire ou mieux, c’est selon le point de vue, elle découvre que Gwen éprouve aussi des sentiments pour elle. C’est le début de leur histoire d’amour.
J’aurai envie de faire découvrir ce manga à mes élèves (tout est « montrable » dans ce manga, c’est un shojo) parce qu’ils posent beaucoup de questions, pas seulement sur l’amour, la sexualité, ou le genre, mais aussi sur l’acceptation de son propre corps. Azami est une fille, c’est certain, elle a de longs cheveux, elle aime porter des robes, faire du shopping. Et Gwen ? Gwen porte les vêtements de son frère, Gwen se fait passer pour un garçon, avec la bénédiction et la complicité de son entraîneur, Gwen ne mange pas, se bande la poitrine, et ne sait pas trop qui elle est. Azami découvre aussi une Gwen qui était plus féminine – dans son précédent établissement. Alors qui est la véritable Gwen ? Elle-même cherche à le savoir, et c’est pour cette raison qu’elle prend un nouveau départ – ce qui ne signifie pas qu’elle sort Azami ou le basket de sa vie !
En route vers le tome 2.

4 réflexions sur “Hana no Breath, tome 1 : Le souffle des fleurs de Caly

    • Oui, la rencontre a eu lieu par visio hier. Je confirme qu’elle est adorable, l’échange a vraiment été d’une grande richesse.
      Merci.
      Bien… pas vraiment. Je garde mon emploi du temps normal au collège, je ne suis confinée que le week-end.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.