La maison du chat noir d’Angès Marot et Bruno Salamone

Présentation de l’éditeur :

Un chat noir, une vieille maison… pour une drôle d’histoire frissonnante !
Depuis l’annonce du déménagement, rien ne va plus pour Zoé : ses parents ne font plus attention à elle et l’obligent à s’occuper de son petit frère. Comble de l’horreur, leur nouveau domicile ressemble à une maison hantée ! Zoé ne s’y sent pas en sécurité, surtout depuis la rencontre avec ce mystérieux chat noir…
Zoé parviendra-t-elle à apprivoiser cette étrange créature aux grands yeux jaunes ?

Mon avis :

Les parents de Zoé ont déménagé, et n’ont pas trop le temps de s’occuper de leur fille. Ils n’ont pas trop le temps de s’occuper de leur fils non plus, et Zoé se retrouve très souvent à prendre en charge son petit frère. Elle aimerait tellement que sa vie soit différente – elle n’aime pas vraiment sa nouvelle maison, elle manque de temps pour elle. Et là, boum ! Un mystérieux chat noir apparaît, et ses parents sont enchantés. Zoé ne voulait-elle pas un chat ? Maintenant, ils ont la place pour en avoir un. Ils trouvent même une explication très rationnelle à la présence de ce chat dans cette vieille maison. Alors pourquoi Zoé constate-t-elle des événements assez étranges, qu’elle est la seule à remarquer ?

La maison du chat noir est un roman parfait pour les fêtes d’Halloween et pour les jeunes lecteurs. Il contient de la magie, du mystère, sans être trop effrayant. Il rappelle aussi que les parents ne peuvent pas être toujours disponibles pour leur enfant, qu’il est des « boums » d’activité qui font qu’ils sont occupés ailleurs. J’ai aimé aussi le personnage du chat, qui montre à Zoé, finalement, l’importance de faire ses propres choix, et les conséquences qu’ils peuvent avoir.

2 réflexions sur “La maison du chat noir d’Angès Marot et Bruno Salamone

  1. Un chat noir, c’est Pupuce ! Mais Pupuce, elle dort et elle grignote, c’est tout, pas de quoi faire des frayeurs à Halloween 🙂

    C’est bon, j’ai eu ma dose de frayeur et on m’en a rajouté avec un cheval malade. Bon, ça n’a pas l’air trop trop grave… elle recommence ses ulcères.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.