La boîte à musique, tome 1 : Bienvenue à Pandorient de Carbone et Gijé

Présentation de l’éditeur :

Pour son huitième anniversaire, Nola, petite fille espiègle, reçoit de la part de son père Martin la boîte à musique de sa mère, Annah, récemment décédée. Cette boîte est un symbole pour la petite fille, mais très vite, la fillette croit voir des signes de vie à l’intérieur. Oui, elle ne rêve pas : quelqu’un lui fait signe et lui demande de l’aide. Dès lors, en suivant les instructions d’Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable… Le temps presse cependant, car Mathilda, la mère d’Andréa et de son frère Igor, est gravement malade… Que lui arrive-t-il ? Aurait-elle été empoisonnée ? L’eau serait-elle contaminée ? Rapidement, les soupçons se confirment. En urgence, les enfants vont s’occuper de Mathilda puis remonter la piste du pollueur sans vergogne… avant que Nola ne regagne sa vie dans son monde, aux côtés de¶ son père. À moins que tout cela ne fût qu’un rêve… ou pas !

Préambule :

Ce qui est bien, aussi, est de rappeler que bloguer c’est lire ce que l’on veut. Je lis principalement des romans policiers et des oeuvres de littérature jeunesse, je ne vois pas pourquoi je ne pourrai pas lire et chroniquer d’autres genres littéraires.

Mon avis :

C’est une jolie bande dessinée que nous avons là, une oeuvre que j’ai pris plaisir à découvrir. Martin fête les huit ans de sa fille, il essaie que la fête soit la plus normale possible et pourtant, Annah, la mère de Nola, est décédée trois mois plus tôt. Même si c’est dur (et l’on veut bien le comprendre), il fait de son mieux pour que sa fille aille bien. Aussi lui offre-t-il la boite à musique qui appartenait à sa mère. A peine est-elle dans sa chambre qu’elle découvre qu’une petite fille lui fait signe, de l’intérieur de la boite. Nola n’hésite pas : elle répond à son appel, suit ses instructions et se retrouve dans un monde totalement inconnu.

Ce n’est pas un monde enchanté qu’elle découvre, c’est un mode coloré, différent du sien, mais propice à l’aventure et aux épreuves. En effet, la petite fille qui lui a fait signe et croyait parler avec Annah, a besoin d’elle pour soigner sa mère : Annah était infirmière, Mathilda, la mère d’Andrea et d’Igor est souffrante, et personne ne semble véritablement pouvoir la guérir. Alors Annah va faire ce qu’aurait fait sa mère à sa place : soigner et tenter de la guérir. Surtout, elle et ses nouveaux amis vont mener l’enquête, et ce n’est pas sans risque.

Oui, ce monde est beau, coloré, sympathique, et pourtant, on sent, à de petits faits, de petites remarques, que le danger est possible, latent. Ainsi, dans ce monde, on ne peut aimer qui l’on veut, et certains ont de petits secrets à cacher. Jusqu’à quand ?

Une bande dessinée à partager.

2 réflexions sur “La boîte à musique, tome 1 : Bienvenue à Pandorient de Carbone et Gijé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.