L’agence Mondétranges – Tome 1 par L.D. Lapinski

édition Hachette – 304 pages

Présentation de l’éditeur :

Lorsque Flick Hudson, 12 ans, se retrouve par hasard dans l’agence de voyage Mondétranges, elle découvre un secret fantastique : il existe des centaines d’autres mondes à quelques pas du nôtre. Pour les visiter, il suffit de sauter dans la bonne valise. Mais, à l’insu de Flick, une ville appelée Cinq Lanternes, est en danger. Des bâtiments et même des rues disparaissent mystérieusement. Une fois que Flick comprend ce qui se passe, elle doit se lancer dans une course contre la montre, voyager dans des mondes inconnus, chercher un moyen de réparer les Cinq Lanternes avant qu’elles s’effondrent dans le néant… en emportant notre monde avec elles.

Merci aux éditions Hachette et à Netgalley pour ce partenariat.

Mon avis :

Voici le premier tome de l’agence Mondétranges, et j’espère qu’il y en aura d’autres. Alors, oui, c’est un premier tome, oui, il pose les bases de l’univers dans lequel le lecteur évoluera, mais il permet aussi à l’action de débuter très rapidement.

L’héroïne ? Felicity Hudson, dite Flick. Ses parents sont débordés, non seulement par leurs métiers respectifs, mais surtout par leur adorable bébé, cet enfant inattendu et vif – comme peut l’être un bébé. Flick, du coup, se sent un peu délaissée, très occupée aussi, entre ses devoirs et les soins à son petit frère. Aussi, quand elle découvre cette mystérieuse agence mondétrange, elle pousse la porte, sans se douter qu’elle se retrouvera embarquer dans d’étonnantes aventures – et nous avec.

Prendre une valise pour voyager, c’est logique, mais ouvrir une valise et se retrouver dans un autre monde, c’est une toute autre affaire. Flick s’évade alors de son quotidien en découvrant ses mondes. Ou du moins, c’est ce qu’elle fait au début, parce que rien n’est aussi léger qu’il y paraît. Jonathan, le patron de l’agence, est lui aussi un adolescent, plus âgé qu’elle, certes, mais qui doit gérer l’agence depuis la disparition de son père – il n’a pas renoncé à le retrouver, et la présence de Flick, son don certain pour voyager dans les mondes, repérer des éléments magiques qu’il ne voit pas, est une aide précieuse pour lui, pour ses recherches. Et Flick, dans tout cela ? Il ne sera pas forcément simple pour elle de découvrir à quel point certains mondes vont mal, il ne le sera pas non plus de découvrir que Jonathan ne lui a pas tout dit – et lui-même, sait-il forcément tout ? Non. Jonathan et Flick sont deux adolescents que les circonstances ont fait grandir plus vite que prévu, et qui devront prendre les décisions qui engageront pas uniquement leur propre avenir.

L’agence Mondétranges – ou un roman d’aventures peut se doubler d’un roman d’apprentissage.

11 réflexions sur “L’agence Mondétranges – Tome 1 par L.D. Lapinski

  1. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 1] – Muti et ses livres

  2. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 2] – Muti et ses livres

  3. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 3] – Muti et ses livres

  4. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 4] – Muti et ses livres

  5. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 5 ] – Muti et ses livres

  6. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 8] – Muti et ses livres

  7. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan final] – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.