Serpent et séduction, Agatha Raisin tome 23 de MC Beaton

édition Albin Michel – 306 pages.

Présentation de l’éditeur :

Agatha Raisin tombe une nouvelle fois amoureuse ! Cette fois, elle a jeté son dévolu sur George Marston, un jardinier récemment arrivé à Carsely. Hélas, elle n’est pas la seule à lui faire les yeux doux. Alors, pour être sûre de ne pas rater sa cible, Agatha a une idée : organiser un bal de charité rien que pour pouvoir danser avec George et qui sait, le séduire… Mais son beau projet tourne au fiasco lorsque, ne voyant pas venir l’objet de ses fantasmes, elle le retrouve raide comme un bout de bois, la tête dans un sac rempli de serpents, baignant dans le compost. Aussitôt, les rumeurs se répandent et les langues de vipères aussi : George avait fait plus d’une conquête et… de nombreuses jalousies. À Agatha de jouer… et de se trouver un nouveau fiancé !

Mon avis :

En chroniquant ce titre (j’ai interverti le 22 et le 23, tant pis), je me dis qu’Agatha constitue une exception dans mon parcours littéraire. J’ai découvert Agatha à la bibliothèque, en anglais, avec le tome 18, j’ai reçu les deux premiers tomes en service de presse, et depuis, j’ai lu la série en entier et dans l’ordre ! Cela fonctionne aussi parce que les tomes sont disponibles, et j’espère qu’il en sera de même pour les huit (approximativement) derniers titres.

Quoi de neuf dans les Costwolds ? Et bien, presque rien ! Agatha est amoureuse, et pour une fois, elle semble prête à oublier James. « Semble » bien sûr. Surtout, ça y est, elle n’en peut plus, elle a assez travaillé, elle a bien l’intention d’arrêter son agence de détective et de se consacrer uniquement au beau George, son nouvel amoureux, un jardinier nouvellement arrivé à Carsely. Jamais Agatha – et nous savons très bien depuis le début de la saga qu’elle n’a pas la main verte – n’a eu un jardin si bien entretenu ! Que demander de plus ? Las ! Elle ignore des faits que sa meilleure amie Mrs Bloxby, toujours aussi charmante, capable de renvoyer doucement dans les cordes Mr Bloxby quand il se plaint que son petit déjeuner n’est pas prêt, connait pertinemment : George butine à peu près dans tous les jardins. Ce que l’une et l’autre ne peuvent deviner, cependant, c’est que George se ferait assassiner ! Ni une, ni deux, Agatha, qui pensait le séduire lors d’un bal de charité qu’elle avait organisé (Agatha reste une organisatrice hors pair), reprend le cours de sa vie professionnelle et se lance dans l’enquête pour démasquer l’assassin de George, le jardinier.

Oui, toutes les femmes étaient folles de George, toutes ou presque. Reste à savoir laquelle pourrait avoir voulu le tuer – non, pas toutes, cela ferait toujours beaucoup. Cependant, j’ai l’impression que les enquêtes d’Agatha suivent des schémas établis, que l’on retrouve des passages obligés, ou presque. Les errances sentimentales d’Agatha vous lassent ? N’hésitez pas à suivre les deux jeunes membres de l’équipe, Toni, qui s’efforce d’avoir le plus possible les pieds sur terre, et Simon, qui est tombé amoureux d’une actrice séduisante et envoûtante. Toni et Simon ont beau avoir le même âge, Toni est nettement plus mature, plus lucide que lui, et passe son temps à tenter de lui ouvrir les yeux (à croire que tout ce qu’a vécu Simon ne lui a pas servi de leçon) et à le sauver également. Nous retrouvons aussi sir Charles, qui n’en finit plus de se trouver une fiancée, Roy, toujours plus ou moins proche d’Agatha, Billy Wong. Comme souvent, Agatha frôlera la mort – et trouvera que la police, ou les témoins, tardent franchement à lui venir en aide, à elle, et à ceux qui sont menacés parce qu’ils ont enquêté avec elle. Être détective dans les Costwolds n’est pas de tout repos.

Depuis quelques volumes, l’enquête prend son temps, et se déroule sur plusieurs mois – nous voyons le passage des saisons, nous voyons aussi un procès se dérouler, fait rare dans les enquêtes d’Agatha. Nous voyons aussi une longue épilogue, qui montre une Agatha plus déterminée qu’elle ne l’était au début du roman à poursuivre sa carrière de détective.

7 réflexions sur “Serpent et séduction, Agatha Raisin tome 23 de MC Beaton

  1. Pingback: Challenge Voisins Voisines 2020 – Billet récapitulatif – A propos de livres…

  2. À force, Agatha va avoir 70 ans au tome 25 ! 😀 J’aime mieux quand les enquêtes ne traînent pas trop dans le temps… Il faudrait virer James du cerveau d’Agatha, ça lui ferait du bien au alors, l’auteure comptait les remettre ensemble pour de bon dans le dernier tome de la saga 😆

  3. Pingback: Premier bilan du challenge polar et thriller session 2020-2021 | deslivresetsharon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.