Les demoiselles du cap Fréhel par Léna Forestier

Présentation de l’éditeur :

Manoir de Keroual, Bretagne, An II (1794)    Ses lèvres étaient tièdes et soyeuses, au point qu’Anne eut envie d’y mordre doucement. Envie d’être audacieuse, en cette période de troubles qui faisait de demain un horizon incertain. Demain avait de toute façon une saveur d’interdit, tout comme Malo Jakez, cet homme incroyable, ancien corsaire du roi et conteur émérite à qui elle mentait depuis leur rencontre houleuse sur la lande. Car Malo incarnait tout ce qu’elle exécrait et portait le flambeau d’une République qui avait ruiné les siens. Un homme à qui elle ne pourrait jamais se lier, à moins de vouloir en perdre la tête pour crime de chouannerie…

Merci aux éditions Harlequin et à Netgalley pour ce partenariat

Mon avis :

Le confinement mène à tout, y compris à recevoir via Netgalley un service de presse des éditions Harlequin. Et, par conséquent, il m’amène à chroniquer une romance.
Il s’agit ici d’une romance historique, qui parle d’une période historique qui m’a longtemps passionné et qui, si je suis honnête, me passionne toujours même si j’ai moins le temps pour lire des ouvrages à ce sujet : la Révolution française et plus particulièrement la Chouannerie. De plus, l’action se passe en Bretagne qui est, après la Normandie, ma région de France préférée. Bref, le roman réunit des composants qui devraient me plaire.
Alors oui, ce roman m’a plu, et a tranché avec mes lectures habituelles. L’héroïne, Anne, est singulière. Pour l’époque, elle est une « vieille » fille de 27 ans, dévouée à ses frères, à sa soeur de lait, dévouée aussi aux siens au sens large du terme. Le contexte est ce qu’il est, et Anne s’investit beaucoup dans la cause à laquelle elle croit. Ce qu’elle n’avait pas prévu est l’arrivée de Malo. Avant la Révolution, leur amour n’aurait pas été possible, d’ailleurs, elle n’aurait même pas connu son existence, voire même pas fait attention à lui – et son père avait beau être original, il n’aurait pas pu concevoir une telle union. Après la Révolution… ce n’est pas très possible non plus : la noblesse a beau avoir été abolie, Malo est un ancien corsaire et surtout, il a racheté le château de l’oncle d’Anne, tout en venant d’être nommé commissaire politique. Une histoire impossible ?
Je n’ai pas tellement envie d’en dire plus, si ce n’est que le roman montre que l’autrice s’est beaucoup documentée sur cette période historique, sans que jamais l’on ait l’impression de lire un ouvrage didactique – la romance est là, et bien là. Les personnages sont attachants, Anne en tête. Je nommerai aussi Ronan, son jumeau, dévoué pour aider les autres à fuir la violence révolutionnaire, Aesia, fidèle entre toute et sa fille Urielle : j’aimerai bien qu’un volume lui soit consacré. Les rebondissements sont nombreux, et même dans le cadre de la romance, le lecteur peut réellement trembler pour les personnages. Les espions peuvent être partout, et il est difficile de garder un secret.

3 réflexions sur “Les demoiselles du cap Fréhel par Léna Forestier

  1. J’aime beaucoup les histoires sentimentales mais je n’ai jamais lu d’Harlequin, ça ne me tente pas, surtout à cette époque là, c’est trop ancien…
    Le Cap Fréhel est un endroit sublime, ça doit vraiment habiller l’histoire !

  2. À mon avis, tu vas avoir le droit à plusieurs tomes, vus le titre et le sous-titre de ce toman-ci. Ton voeu sera peut-être exaucé ? Bises et merci pour ta chronique sincère et honnête comme toujours. J’ai déjà lu des Harlequin dont certains étaientt vraiment bien écrits et intéressants.

  3. Comme quoi, tout arrive ! 😆 Et pourquoi pas ? Il y a parfois du bon dans cette collection, surtout s’il y a une trame historique derrière et pas qu’une histoire d’amour mielleuse et cousue de fil blanc 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.