Miaou, bordel ! de Gérard Chevalier

édition Palémon – 192 pages

Présentation de l’éditeur :

Catia, minette quimpéroise « surdouée », mène l’enquête en assistant son maître, journaliste d’investigation, dans ses recherches.
Elle maîtrise le langage humain dans ses nuances les plus intimes et emploie parfois des termes fleuris pour juger les comportements des « bipèdes ».

Mon avis :

Ceci est le premier tome des enquêtes de Catia, chat policier presque malgré elle – il faut bien aider les forces de police ! Surtout, il faut bien faire bénéficier de ses dons extraordinaires son maître, Erwann, qui a dû quitter la police à la suite d’un scandale dont il n’était pas responsable – ou comment se débarrasser de quelqu’un qui se met à fouiller là où il ne fallait pas. Devenu journaliste, il est cependant rester en lien avec Yvon, et ils ont bien l’intention tous les deux de faire tomber ceux qui continuent à traficoter en toute impunité. Vaste programme, surtout que, du côté « policier pas très honnête », on n’a pas l’intention de se laisser faire. Au contraire, tout est mis en oeuvre pour découvrir ce qu’Erwann a pu trouver.

Catia a des facultés que d’autres n’ont pas : elle comprend le langage humain (note : beaucoup de chats aussi, sauf qu’ils se gardent bien de nous le faire savoir) et sait même se servir d’un ordinateur pour communiquer. Reste à le faire comprendre à « son » humain, sans que celui-ci ne tourne de l’oeil, ce qui n’est pas le plus facile dans cette intrigue. Je ne passerai pas sous silence les libertés qu’elle prend avec la langue française, ni les tourments qu’a subi l’auteur chargé de mettre en forme les écrits de Catia, j’ai nommé Gérard Chevalier – l’entente entre eux deux ne semble pas vraiment au beau fixe !

Qu’à cela ne tienne ! Alors que la vie sentimentale d’Erwan et celle d’Yvon se révèlent mouvementées (ils finiront cependant par retomber sur leurs pattes), l’enquête continue, ce qui permettra à Catia de s’aventurer en dehors de son cocon, et de rencontrer des humains, certains très sympathiques, d’autres pas du tout, et même un compère félin très mal en point.

Miaou, bordel ! ou le cri de guerre de Catia, est un roman policier drôle et sympathique.

8 réflexions sur “Miaou, bordel ! de Gérard Chevalier

  1. Pingback: Mois du polar 2020 | deslivresetsharon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.