Théo, super-héros de la nature (T.1) S.O.S. Insectes par Anne-Marie Desplat-Duc

Présentation de l’éditeur :

Depuis que sa maîtresse lui a appris à planter des légumes, Théo, 10 ans, adore jardiner.
Un jour, alors qu’il vient de sauver deux bébés limaces cachées dans une salade, il va lui arriver quelque chose d’incroyable ! Une coccinelle se pose sur sa joue et… Le voilà transformé en lilliputien !
Les animaux de son jardin lui annoncent alors qu’il a été choisi pour être le porte-parole de leur cause contre le tout-puissant géant Tosanmo. C’est décidé, Théo accepte cette formidable mission !
Mais comment s’y prendre ? Avec l’aide de Maëlle et de ses amis, le voilà embarqué dans une drôle d’aventure !

Mon avis :

J’ai pris plaisir à lire ce roman en avant-première, parce qu’il est rempli d’optimiste, en dépit de situations décrites plutôt désespérées. Théo, le héros de ce livre, est un jeune garçon, pas encore un ado, ce qui prouve qu’il n’y a pas d’âge pour vouloir changer les choses. Certes, ses parents aussi ont voulu changer de vie : ils sont partis vivre à la campagne, mais sa mère continue toujours à nourrir sa famille avec des plats tout préparés. Cuisiner, ce n’est pourtant pas si compliqué !

Oeuvre positive, vous disai-je, elle montre que, si nous nous y mettons tous, si chacun d’entre nous fait des efforts, nous pouvons améliorer nos conditions de vie. J’ai presque l’impression d’être sentencieuse en écrivant cela, qui est tout le contraire du ton employé par l’autrice. En nous faisant nous intéresser à l’infiniment petit, tous ces insectes que nous ne voyons pas, elle nous rappelle à quel point ils sont importants pour l’équilibre de la nature et à quel point leur disparition peut causer un déséquilibre. J’ai l’impression que, de nos jours, plus personne ne l’enseigne aux enfants, plus personne ne transmet ce soin, cette attention à l’infiniment petit. Je le disais, il n’y a pas d’âge pour changer les choses, se questionner : le roman nous montre des personnes âgées qui ont déjà franchi le pas et savent prendre soin de leur jardin sans pesticides. Il est faux aussi de croire qu’il est trop tard pour changer l’agriculture. Le roman ne prétend pas que c’est facile, il dit qu’il faut prendre conscience des inconvénients et chercher des solutions.

Un roman sympathique, argumenté, pour les enfants, les parents, et les grands-parents aussi.

 

4 réflexions sur “Théo, super-héros de la nature (T.1) S.O.S. Insectes par Anne-Marie Desplat-Duc

  1. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #9 [Bilan 5] – Muti et ses livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.