La vie compliqué de Léa Olivier

Présentation de l’éditeur :

L’existence de Léa Olivier est chamboulée lorsque ses parents lui annoncent qu’elle devra quitter son village natal pour s’installer avec eux et son grand frère ­Félix à Montréal. Grâce aux mails ­et aux textos échangés avec sa meilleure amie Marilou, son amoureux Thomas et ses « nouveaux amis », Léa nous raconte les hauts et les bas de son adaptation dans la grande métropole: un frère trop beau et trop populaire, des notes d’anglais plutôt médiocres, une relation à distance houleuse, une bande de filles qui lui causent des ennuis… Bref, la vie compliquée d’une adolescente de 14 ans!

Merci aux éditions Kennes et à Netgalley pour ce partenariat.

Mon avis :

Voici un livre pour adolescents qui parlent aux adolescents. Vous allez me dire : c’est normal. Sauf que la majorité des livres pour adolescents nous présente très souvent des livres avec des adolescents qui ont des problèmes : deuil, drogue, séparation des parents, accidents de la vie…. j’en passe et des pires. Je ne dis pas qu’il n’est pas important d’écrire sur des sujets délicats, je dis qu’il est bien aussi d’écrire sur des adolescents qui ont simplement des préoccupations ordinaires, même si pour eux, ces préoccupations sont extraordinaires.

En effet, l’existence de Léa a été considérablement modifiée quand ses parents ont quitté le village où elle avait toujours vécu pour partir à Montréal. ne croyez pas forcément que tous les ados rêvent de vivre dans une grande ville, de faire du « magasinage » toute la journée. Pour Léa, quatorze ans, un âge pas forcément facile, il s’agit de quitter ses meilleurs amis, de s’en faire de nouveaux – pas facile, elle n’a pas l’aisance de son frère aîné – et de vivre une relation longue distance avec son « chum » Thomas. Alors oui, vu de notre hauteur (notre expérience ?) d’adultes, nous savons très bien que ce n’est pas gagné. Nous savons aussi que les chagrins n’ont qu’un temps, et que même si, pour Léa, c’est le pire qui puisse lui arriver de voir Thomas prendre ses distances, nous savons qu’elle finira par aller de l’avant – sa mère d’ailleurs, en partageant son expérience avec elle, lui montre qu’il est tout à fait possible d’avancer, malgré la séparation.

Originalité : Léa Olivier est ce que l’on pourrait appeler un roman épistolaire moderne, entre échange de mails et de sms. Un moyen de nous rappeler aussi à quel point les adolescents sont accros aux nouvelles technologies ! On peut alors se dire que, sans internet, un tel roman n’aurait pas existé. Certes. Mais il est important de montrer que la société évolue, que les ados maîtrisent bien mieux les réseaux sociaux que nous, qu’ils ont largement intégré leur fonctionnement et pourraient difficilement s’en passer : Léa Olivier le montre largement.

Alors oui, Léa vit la vie d’une ado qui étudie, qui a des difficultés dans certaines matières, excelle dans d’autres, se fait des amis, se dispute avec d’autres, vit sa vie d’ado en quelques sortes. Que demander de plus ?

Une réflexion sur “La vie compliqué de Léa Olivier

  1. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #9 [Bilan 5] – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.