Archive | 30 décembre 2019

Les Soeurs de la lune, tome 13 : Haunted Moon de Yasmine Galenorn

édition Milady – 384 pages.

Présentation de l’éditeur :

Il y a un nouveau sorcier parmi nous : Bran, le fils de la Mère Corneille et de la licorne noire, et bien malgré moi, je dois lui servir d’intermédiaire avec notre agence outremondienne. Lorsque des cimetières sont pillés et que les esprits sont capturés par une force surnaturelle sinistre, la reine nous envoie sauver une dignitaire fae de haut rang. La piste nous conduit jusqu’au seigneur des fantômes… et dans le royaume des morts.

Mon avis :

Après un tome 11 et un tome 12 longtemps attendus et appréciés, je dois dire que cette lecture-ci est une petite déception. Déjà, Camille n’est pas ma soeur favorite, je crois l’avoir déjà dit, mais là, j’ai plus eu l’impression de lire une aventure d’Anita Blake qu’une aventure des soeurs d’Artigo. Pourquoi ? Parce que le problème qui se pose aux soeurs ne sera vraiment étudié qu’à la moitié du roman, la première partie étant consacrée à l’initiation, au perfectionnement magique de Camille. Cela ne m’a pas vraiment intéressé, non plus que le rôle de ses trois maris – j’ai toujours envie de zapper ces scènes érotiques, très présentes toujours dans les volumes consacrés à Camille.

Heureusement, la partie qui est consacrée à la lutte contre le nouvel adversaire et le cercle de sorciers qui l’aide (volontairement ou non, les recrues ne savent pas vraiment ce qui les attend) est beaucoup plus intéressante à mes yeux. Nous sommes vraiment au coeur de l’action, au coeur du danger aussi : les soeurs, leurs proches, ont déjà payé un tribu assez conséquent pour cette lutte. Et cela ne semble pas devoir s’arrêter de si tôt. Nous nous retrouvons dans un quartier de la ville que nous avons déjà visité, connu pour sa grande concentration de fantômes et de cimetières abandonnés, comme si l’un n’allait pas sans l’autre. Une distinction est d’ailleurs opérée entre les différents types de fantômes – et le personnage d’Ivanka, pourtant pas vraiment proches des soeurs, se retrouve dans leur cercle.

Je n’ai pas vraiment eu l’impression que l’action progressait beaucoup, comme si ce tome était un passage obligé. Heureusement le prochain, dont la parution est annoncé fin janvier, met en scène Delilah – très en retrait dans ce tome, tout comme Menolly.