11 années de lecture

Bonjour à tous

Ce n’est pas que j’ai hésité avant de rédiger ce billet, c’est plutôt qu’il me trottait dans la tête depuis un certain temps.

Tout d’abord, une évidence : voici onze ans, je me suis inscrite sur un forum de lecture, le forum Partage-Lecture . Il n’avait que quelques mois d’existence, et j’ai mis à peu près un an avant de participer activement. C’est grâce à ce forum que j’ai eu mon premier partenariat (Le dissident chinois de Nell Freudenberger), que je me suis investie peu à peu dans le forum, devant marraine pour guider les nouveaux membres, puis modératrice depuis déjà quelques années – au moins six ans.

Si j’aime beaucoup ce forum, c’est parce que c’est grâce à lui que j’ai écrit mes premières critiques, et que j’ai crée mon premier blog, avant d’ouvrir celui-ci en 2012. Si je l’aime beaucoup aussi, tout comme Au fil des lignes  auquel je me suis inscrite plus tard, c’est qu’il permet vraiment d’échanger autour de ses lectures, et non de juger.

Non, parce que, dans la vie, vous vous trouvez parfois/de temps en temps/souvent juger pour ce que vous lisez, alors que vous n’avez rien demandé à personne.

C’est aussi pour cela que, d’après un bibliothécaire, les bornes ont été crées dans les bibliothèques pour que, justement, les usagers n’aient pas à parler de leurs lectures – par peur d’être jugés.

Parfois, oui, vous rencontrez des gens sympas qui vous disent : « ah, vous aussi, vous aimez Montalbano ?  » ou « c’est bien, vous lisez Rousseau ».

Parfois, vous rencontrez des gens qui vous insultent parce qu’ils n’aiment pas ce que vous lisez. Voire parce qu’ils n’aiment pas que vous lisiez. Oui, je me suis déjà fait insulter parce que je lisais dans les transports en commun, parce que je lisais, seule dans un salon de thé – et je suis ravie, même si c’est bien différent, de voir que tout le monde a le nez sur son portable, parce que même si c’est différent (bis), je ne suis plus la seule à qui l’on peut dire « ce n’est pas bien ». Et bien si, cela l’est. C’est bien de faire ce que l’on veut, et si cela vous dérange, je ne vous demande rien.

Plus simplement, vous rencontrez aussi des gens qui vous dérangent dans votre lecture, parce que vous lisez un roman policier, et que ce n’est « pas grave » qu’ils vous dérangent parce que ce n’est « qu’un roman policier ». En me disant que mes lectures ne sont pas importantes à vos yeux, en les dévalorisant, vous ne vous dites même pas que ces remarques peuvent être blessantes. Je vous parlerai aussi de cette personne qui m’a sommé de me justifier parce que je lisais un roman de littérature jeunesse dans les transports en commun, et qu’il estimait que j’avais passé l’âge, que je devais lire mieux. Je me suis passée de ses conseils, forcément. Aussi, je trouve très important de ne jamais dévaloriser les lectures de mes élèves, ou de tout jeune, moins jeunes qui m’entourent, de ne pas dire non plus que cette lecture sera trop difficile pour lui, pour elle. Chacun est libre de lire ce qu’il veut, comme il veut, quand il veut, libre aussi de ne pas lire, de faire des pauses, d’avoir des pannes de lecture, de ne pas avoir le temps de lire.

Partageons la lecture, ne l’entravons pas.

 

27 réflexions sur “11 années de lecture

    • Plus que d’accord avec toi ! Ceux qui sont sur leur smartphone n’ont pas à se justifier et nous, derrière nos livres, oui ?? Et puis quoi encore ? Un vélo et une petite soeur ?? 👿

      Je n’ai jamais vécu ce que tu as vécu, heureusement. Pourtant, je lis dans les TEC, mais souvent sur liseuse ou je lis mon Canard…

      Bravo pour le temps que tu passe sur le blog et tes groupes de lectures ont l’air sympa parce que merde, si c’est pour se faire engueuler parce qu’on a pas aimé tel ou tel roman…

  1. Jolie conclusion que je partage entièrement !
    Par contre, je suis effarée des expériences que tu as vécues… Si j’ai eu quelques remarques plus jeune notamment parce que je lisais des livres trop « durs » pour mon âge, je n’ai jamais eu à endurer la violence des propos qu’on a osé t’asséner…

    • Merci beaucoup !
      J’admets que ces expériences ne furent pas faciles à encaisser – l’une d’elles est toute ressente, d’ailleurs. La fois où j’ai été « insultée » dans un salon de thé (cela rime), j’ai réagi vertement, remettant le malotru à sa place. Après son départ (je n’ai pas trop compris ce que cette personne cherchait), le couple assis non loin m’a dit que j’avais très bien réagi, et qu’eux n’auraient pas su quoi faire à ma place. Et bien, remettre la personne à sa place, justement.

  2. Salut, Voilà un beau billet avec lequel je ne peux qu’être d’accord. C’est pour cela que je dis souvent : n’oubliez pas le principal, lisez ! Mon ami Claude Mesplède, le pape du polar disait : lire rend moins con. Bref, plutôt que de critiquer, gêner, embêter les gens, prenez tous un livre ! Amitiés

  3. C’est dingue ce que tu racontes sur la réaction de certaines personnes !!! Et en tout cas, bravo pour tes 11 années de blog 🙂 continue surtout !! grâce à toi, je lis davantage de polars :))

    • Petite précision : certains hommes. Ce sont toujours des hommes qui m’ont fait des réflexions. Pour les commentaires « positifs », c’est mixte. 🙂
      Merci beaucoup ! Pour les polars, j’en suis ravie.

  4. Bravo pour ce billet et je suis entièrement d’accord avec toi. Je suis effarée que l’on « t’agresse » car tu lis tranquillement dans ton coin. Il y a vraiment des imbéciles partout ! Je te souhaite encore pleins de belles lectures 😉

  5. Entièrement d’accord avec toi. Je lis de tout, polars, romans, essais philosophiques et politiques, histoires d’amour, selon mes envies du moment… Comment dévaloriser les lectures de quelqu’un ? Et aussi comment dévaloriser les auteurs de ces livres ? Ceux qui les éreintent se sont-ils seulement demandé s’ils étaient capables d’écrire ?
    Continuons à partager. Bonnes lectures à toi Sharon !

  6. Hello,
    Merci pour ton article intéressant.
    Je lis beaucoup, mais depuis toujours j’évite certains livres (thiller, polar). Néanmoins pour moi c’est impensable de critiquer le choix d’une lecture d’autrui… L’univers littéraire est immense, chaun pourra y trouver son bonheur 🙂

  7. Belle conclusion à ta chronique. J’ai du mal à imaginer qu’on vienne commenter en live voire agresser une lectrice. C’est drôle mais je n’arrive absolument pas à lire dans les transports en commun…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.