Archive | 6 août 2019

L’atelier des sorciers, tome 1 de Kamome Shirahama

Présentation de l’éditeur :

Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a achetés à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique !
Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupconnait pas l’existence !

Mon avis :

C’est par le plus grand des hasards que j’ai découvert cette série de manga. Je me suis plongée dedans,e t depuis, j’ai lu les trois premiers tomes, et réservé le quatrième à la bibliothèque. Coco est une tout jeune adolescente, presque encore une enfant, ordinaire. Dans un monde où la magie est importante, elle a découvert très tôt qu’elle n’était pas une magicienne. Un mystérieux inconnu lui permet pourtant d’acheter un livre de magie, un encrier. Non, ce n’est pas le début de l’aventure, elle commencera plus tard, quand Coco percera le secret le mieux gardé des magiciens et provoquera, bien malgré elle, un accident tragique, si tragique que même les magiciens présents ne peuvent y remédier.

Que faire, que faire ? Par chance, c’est le magicien Kieffrey qui est présent, et il n’est pas franchement dans les petits papiers de ses supérieurs. Il est même plutôt rebelle, le beau gosse. Il choisit donc de ne pas effacer la mémoire de Coco, et de la prendre comme apprentie, bien qu’elle ait largement passé l’âge d’être désignée comme telle. Oui, les mens in black sont passés par là, et les sorciers « neurolisent » à tour de bras pour cacher leurs petits secrets. Oui, il n’est pas bon que le commun des mortels en sache trop sur la magie, mais pourquoi ? Je pense que cela nous sera révélé au fil des tomes.

En attendant, Coco découvre sa nouvelle vie, fait connaissance avec les autres apprenties, qui ne voient pas vraiment son arrivée d’un bon œil. IL a suffi à Coco de provoquer une catastrophe et boum ! La voici apprentie, alors que les autres travaillent dur pour en arriver là. Les dessins sont particulièrement soignés, précis, riches, décor y compris, et ils m’ont vraiment donné envie de poursuivre l’aventure avec Coco et Agathe, aussi brune que l’autre est blonde.