Double 6 par Emmanuel Trédez

édition Didier Jeunesse – 160 pages.

Présentation de l’éditeur :

Bagarreur et frimeur un jour, timide le lendemain… Qui est vraiment Hadrien ? Quand deux policiers font irruption en cours de maths, c’est la panique : le collégien a disparu et ses copains doivent témoigner ! Capable de jouer ses décisions sur un coup de dés, le garçon semble cacher bien des secrets… et il n’a pas fini de nous surprendre.

Merci à Netgalley et aux éditions Didier Jeunesse pour ce partenariat.

Mon avis :

La vie comme un jeu, mais non. Pourtant, Hadrien ne se sépare jamais de ses deux dés, avec lesquels il joue sa vie, non à pile ou face mas à double six – présage favorable à ses yeux. Il n’empêche : Hadrien a disparu, et l’irruption des policiers dans le collège n’est pas bon signe et je parle d’expérience, sauf s’ils font partie de la brigade de prévention. Ses amis, son rival, sa petite amie vont être interrogés tour à tour pour savoir ce qui a bien pu arriver à Hadrien et cerner la personnalité de ce jeune adolescent.

A quel public est destiné ce livre ? C’est une question que je n’aime pas me poser. J’ai constaté que mes 6e, cette année, ne lisent pas forcément des romans qui se passent au collège, plutôt des livres qui prennent place dans une école primaire – nostalgie, déjà ? En tout cas, la vision qui est donnée du collège dans ce livre est plutôt positive. Hadrien est un élève brillant, il n’a pas trop de soucis par rapport à cela, il est ami avec Yanis, bon élève, et avec Clément, qui aime davantage le sport que les études. Certes, il a en Gwenn un rival : il n’est pas possible d’être proche de tous ses camarades de classe. Il a aussi une petite amie, un premier amour assez sérieux, qui leur permet aussi une saine émulation. Alors ???

Alors la vie d’Hadrien n’est pas si simple. Par le choix de ce prénom, il a été condamné, si j’ose dire, à l’excellence dès sa naissance. Il a beau tout prendre à la légère, c’est du moins l’apparence qu’il donne, il a l’impression que le destin lui doit quelque chose, lui qui l’a privé d’un père, parti tôt, d’une mère décédée accidentellement. Certes, sa grand-mère est aimante, elle entretient pourtant cette course vers l’excellence qui peut conduire à la chute.

Double six, un roman à la fois sérieux et divertissant.

 

23 réflexions sur “Double 6 par Emmanuel Trédez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.