Quand l’amour s’en mail par Tamara Balliana

Présentation de l’éditeur :

Quand sa meilleure amie lui demande d’être son témoin de mariage, Solène est aux anges et décide de lui organiser un enterrement de vie de jeune fille dont elle se souviendra ! Pour cela, elle écrit à Léonie, surnommée « Léo », la sœur de la future mariée… Mais à cause d’une erreur de destinataire, c’est Léo, architecte parisien et homonyme de Léonie, qui lui répond ! Débute alors une correspondance qui devient de plus en plus personnelle à mesure que les jeunes gens se découvrent l’un l’autre. Mais quand Léo propose à Solène de se rencontrer enfin, elle refuse catégoriquement. Bien décidé à connaître le visage de sa mystérieuse amie virtuelle, Léo s’obstine… Solène lui cacherait-elle quelque chose ? La complicité qu’ils ont développée derrière leurs écrans résistera-t-elle à l’épreuve du réel ?

Mon avis :

Beaucoup de personnes se rencontrent via des sites internet. Que se passerait-il si deux personnes se rencontraient accidentellement sur internet ? C’est le propos de ce livre.
Après tout, pourquoi pas ? Des adresses emails qui se ressemblent, c’est très fréquent, une seule lettre de différence suffit pour nous fourvoyer. Bien. Ceci dit, il est vrai que rien ne forçait Léo à répondre aux mails de Solène, qui croit écrire à la soeur de sa meilleure amie. Disons qu’il en a un peu eu assez de ses mails qui causent « enterrement de vie de jeune fille », autre phénomène de mode et qu’il a répondu.
Nous assistons tout d’abord à leurs échanges, mais pas uniquement. Solène, comme Léo, ont une vie à côté d’internet – il ne faut surtout pas l’oublier – et une vie bien remplie, qu’elle soit professionnelle ou amicale. Pas amoureuse. Vous l’aurez compris, ces deux-là sont seuls, le tout est de savoir comment ils vont finir par se mettre ensemble. Quoi, je spoile ? Non mais, ne me dites pas que vous lisez des romances pour voir les deux protagonistes, à la fin du roman, séparés, seuls, voir trépassés ? Ce ne serait plus une romance, mais un mélodrame, très peu pour moi !
Pourtant, sous des dehors légers et contemporains, ce livre nous emmène tout doucement vers des sujets plus graves, comme le deuil, le sentiment de culpabilité, la résilience aussi. Un autre sujet important est évoqué, que je ne dévoilerai pas, puisqu’il est au coeur de l’intrigue. Ce n’est pas que Léo ou Solène mentent l’un à l’autre – ce serait facile à travers un écran, c’est plutôt qu’ils ne se disent pas tout, et ils en ont parfaitement le droit.
Quand l’amour s’en mail est un roman agréable à lire qui nous questionne aussi sur des sujets contemporains.

3 réflexions sur “Quand l’amour s’en mail par Tamara Balliana

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.