Archive | 9 février 2019

Sherlock, Lupin et moi, tome 4 : La Cathédrale de la peur d’Irene Adler

Présentation de l’éditeur :

Irene et sa famille viennent de s’installer à Evreux. Alors qu’elle visite la ville, Irene est approchée par une inconnue qui lui annonce que sa mère court un grave danger. Qui est-elle ? Et d’où vient-elle ?
Intriguée par ce nouveau mystère, Irene fait appel à ses amis, Sherlock et Lupin. Leur enquête les conduira dans les rues de Paris, au cœur d’une crypte secrète dont on murmure qu’elle renferme un trésor inestimable…

Mon avis :

La guerre est toujours là, la fameuse guerre de 70 complètement oubliée ou presque. Les parents d’Irene ont donc décidé de se replier à Evreux. Oui, j’ai bien dit Evreux, chef lieu du département où je vis. Il est de beaux endroits à Evreux, mais ce n’est pas une ville mondaine et agitée comme peut l’être Paris. Pourtant… Irene se retrouve dans un mystère qui lui en apprend un peu plus, pour ne pas dire beaucoup plus sur ses origines.
Evreux n’est pas très loin de Paris, et l’on peut facilement y aller, ou vice-versa – n’est-ce pas Arsène ? Et nos trois amis se retrouvent plongés dans un complot qui leur fait rencontrer un des plus grands auteurs de ce temps. Et revenir à Paris parce que, il faut bien le dire, c’est là que se passe véritablement l’action, c’est là que certains cherchent ce que beaucoup cherchent : l’argent et le pouvoir (peu importe l’ordre).
Ce n’est pas vraiment le moment de la légèreté : Paris est dévastée, Paris est devenue une ville où circuler est plus dangereux qu’on ne le pense, où la discrétion est de mise. De plus, Irene aura, dans ce livre, une révélation de taille. Et je ne vous parle pas de celle qui concerne ce cher Arsène.
Décidément, cette série, même si je la chronique dans le désordre, est véritablement très agréable à lire.