Archive | 6 février 2019

Mais qui est Carmen Sandiego ? de Rebecca Tinker

Présentation de l’éditeur :

Carmen Sandiego, cambrioleuse hors pair, mystérieuse globe-trotteuse, est traquée sans relâche par les agents de l’ACME et Interpol. Mais la Femme en Rouge a toujours une longueur d’avance ! Dans ce roman dérivé de la série animée Netflix, Carmen baisse pour la première fois sa garde pour partager un peu de son histoire personnelle. L’heure est enfin venue de découvrir… qui est vraiment Carmen Sandiego !

Mon avis :

En terme consacré, je cumule : je ne connais pas du tout le personnage de Carmen Sandiego (apparue alors que je ne regardais plus vraiment la télévision) et je n’ai pas netflix ! Avantage : je n’ai pas d’idées préconçues face à ce personnage. Je me suis donc laissée emporter par Carmen, et par la découverte, dans ce roman, de ses origines.
Carmen est un personnage sympathique. Oui, elle est une voleuse mais elle a du panache – la difficulté ne l’effraie pas, non plus que la police. Il faut dire qu’elle est tout sauf discrète dans ses apparitions, et qu’elle dispose d’un soutien logistique de taille. J’ai bien aimé aussi le personnage du malheureux policier qui passe son temps à tenter de l’attraper et qui n’y parvient pas vraiment, malgré l’étendue de ses capacités, et quelques gaffes par-ci, par-là. Finalement, Carmen Sandiego s’inscrit dans une lignée qui a été inaugurée par le célèbre Arsène Lupin !
Alors oui, l’intrigue est facile à suivre, les personnages sont nettement caractérisés, « classés » si j’ose dire, et les apparences ne sont pas aussi trompeuses qu’on pourrait le penser. J’ai aimé découvrir l’école dans laquelle Carmen a été formée, avec ses cours originaux et ses professeurs un peu spéciaux.
Au final, ce roman est divertissant et agréable à lire, que demander de plus ?

Publicités