Archive | 21 décembre 2018

Au grand air, tome 1 d’Afro

Présentation de l’éditeur :

Quoi de mieux que de camper en bord de lac face au mont Fuji, un bol de nouilles instantanées à la main ? Découvrez le monde du camping en compagnie de Rin, l’amatrice des sorties en solitaire, Nadeshiko, la novice pleine d’enthousiasme, et ses deux amies du club de camping, Chiaki et Aoi.
Un manga très relax qui vous fera l’effet d’un grand bol d’air frais !

Mon avis :

Connaissez-vous beaucoup de romans, de bande dessinée ou de mangas qui parlent de camping sans le traiter par le mode humoristique ? Non ? Moi non plus. Ce manga, qui m’a été conseillé au salon du livre jeunesse de Rouen, nous montre une jeune passionnée de camping, Rin. Elle apprécie tellement le camping qu’elle campe seule, dans le but de s’immerger dans la beauté de la nature, et n’hésite pas à camper en hiver, à se lever fort tôt, pour mieux profiter de ce qu’elle vit. Elle rencontre presque par hasard Nadeshiko qui à son tour va se découvrir une passion pour le camping, et s’incruster dans la vie solitaire de Rin.
J’ai découvert aussi qu’on pouvait, dans les lycées japonais, fonder un club camping. Le moins que je puisse dire est que le succès n’est pas vraiment au rendez-vous, même si Chaiki et Aoi, ces deux membres fondatrices, espèrent bien sortir du placard, au sens propre du terme – un vaste placard est en effet le seul lieu disponible pour leur réunion.
Si Rin s’intéresse surtout à la beauté de la nature, si elle semble vraiment une campeuse chevronnée, les trois autres ont tout à apprendre, et elles sont avides de le faire. Premier obstacle : les finances. Camper est peu onéreux, cependant quand on est de jeunes lycéennes sans matériel et sans beaucoup de moyens financiers, tout devient tout de suite beaucoup plus difficiles à se procurer. Heureusement, elles sont prêtes à acquérir des objets d’occasion, et à faire des expériences parfois comiques – ou comment se transformer en colis à expédier.
Elles sont touchantes, ces campeuses, par leur envie d’être ensemble, de découvrir la nature, mais aussi de profiter de tout ce qui s’offrent à elles, une leçon à méditer à cette époque où « consommer » semble un mode de vie acceptable pour presque tout le monde.
Le tome 1 se termine de manière inattendue… à voir ce que nous réserve le 2 !