Lux, tome 2 : Onyx de Jennifer Armentrout

Présentation de l’éditeur :

En Virginie-Occidentale, la vie de Katy a changé depuis sa rencontre avec Daemon et Dee Black. Les jumeaux sont beaux et charmants mais pas tout à fait humains. D’ailleurs, le département de la Défense s’intéresse à Daemon. Par ailleurs, Katy a des visions et un garçon mystérieux prétend pouvoir l’aider.

Mon avis :

J’ai mis trois ans entre la lecture du tome 1 et celle du tome 2. Je disais à l’époque que le livre surfait sur la vague Twilight. je le pense toujours, au point de me dire qu’il faudrait peut-être que je relise le tome 1 de Twilight – huit ans que je l’ai lu, après tout – si ce n’est que les vampires sont remplacés par les extraterrestres.
Nous sommes toujours dans une bourgade perdue de Virginie Occidentale, une ville où tout le monde se connaît, où les ragots vont bon train. Katy en est la cible depuis le dernier bal, à son corps défendant. Heureusement, elle a ses amies pour la soutenir, les nombreux livres qu’elle reçoit pour passer le temps – elle est blogueuse littéraire – et une mère toujours débordée par son travail – elle est la grande absente du roman. Katy a aussi le béguin pour le beau gosse du lycée, avant qu’un nouvel arrivant ne change la donne.
Ce pourrait être une romance, que dis-je, romance, une bluette adolescente, qui se passe le plus souvent dans son lycée –  quel bonheur de lire le récit de ses cours et de ses pauses déjeuner pendant lesquels il ne se passe pas grand chose. Je me suis demandée en le lisant si le fait que je me sente autant irritée tenait à mon âge. Je ne crois pas : à seize ans, j’aurai découvert ce livre qu’il m’aurait tout autant irrité. Les dialogues sont le plus souvent creux – des bavardages d’adolescents sans intérêt. Et si j’aime à dire que la pédagogie est à base de répétition, je peux dire que je suis servie : quand j’ai appris une information trois fois, je crois que ça y est, c’est bon, j’ai compris. De même, le personnage de Daemon qui se trompe à chaque fois dans le prénom de son rival… Quand c’est la Castafiore, c’est drôle – après tout, si Haddock n’avait pas bégayé en se présentant, on n’en serait pas là. De la part de Daemon, c’est simplement le mépris (ou l’excès de testostérone) du garçon jaloux de son rival. Agaçant.
On me souffle dans l’oreille que Daemon est censé avoir atteint la maturité de son espèce. Mauvaise nouvelle : cela ne se voit pas du tout. Il en semble pas avoir tiré du tout les leçons de son douloureux passé. le fait de s’exposer, le fait d’utiliser la violence (qui ne résout rien, faut-il vraiment le rappeler ?) ne va pas arranger les problèmes que lui et Katy ont déjà. Ils devraient faire exactement le contraire – et après, ils se demandent pourquoi les catastrophes leur tombent dessus, plus fréquemment que la pluie en Normandie.
Oui, je n’apprécie pas Daemon, qui ressemble à un ado sûr de lui et décérébré – avec des pouvoirs en plus. Je n’apprécie pas non plus Katy, qui ne sait pas vraiment ce qu’elle veut et qui est d’une incroyable naïveté. Elle est une fille, soit, mais une fille incapable d’imposer ses choix, peut-être aussi parce qu’elle n’en a pas. Elle me semble entièrement dépendante des autres, incapable de se prendre en main tout simplement, et ce qu’elle a vécu dans le précédent épisode ne justifie pas tout. Elle est capable de parler pour ne rien dire, elle est aussi capable d’être très juste, pourquoi l’est-elle si rarement ? Les mots étaient le plus puissant des instruments. Simple et souvent sous-estimé. Ils avaient la capacité de guérir. De détruire.
Le tome 2 se termine sur un coup de théâtre, qui n’a pas été sans me rappeler la fin d’un des volumes de Percy Jackson. Je spoile à peine, puisque je ne dis pas à quel tome je fais référence. Cependant, Percy Jackson et ses compagnons sont à mes yeux plus complexes que Katy, Daemon et les leurs.

Publicités

3 réflexions sur “Lux, tome 2 : Onyx de Jennifer Armentrout

  1. Pingback: Objectif pal de novembre ~ le bilan – Les lectures d'Antigone

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.