Archive | 19 septembre 2018

Alpha Oméga : l’origine de Patricia Briggs

Présentation de l’éditeur :

Anna est un loup-garou.
Elle découvre un nouveau sens à son existence quand le fils du chef des siens débarque en ville pour réprimer les troubles au sein de la meute de Chicago et qu’il insuffle à Anna un courage qu’elle n’avait encore jamais ressenti

Mon avis :

Ce tome 0 est pour les fans – et pas seulement : l’on découvre comment Anna et Charles se sont rencontrés. Surtout, l’on découvre comment Anna était traitée dans sa toute première meute. Et bien, elle l’était de manière bien pire encore que les louves dans les histoires traditionnelles de loup-garou : comme un paillasson. Non seulement elle n’a pas choisi d’être transformée, elle a encore moins choisi les sévices qu’elle a subies pendant trois ans. Aujourd’hui, c’est le jour où elle a franchi un cap : elle a demandé de l’aide, elle a osé « défier son alpha ». Le second lieutenant de son alpha lui a donné le numéro du chef suprême des loups et celui-ci est bien décidé non pas à aider Anna seulement, mais à mettre de l’ordre dans la meute de Chicago. Il envoie pour cela un de ses fils : Charles.
Charles est l’exécuteur de son père mais il ne tue qu’après un procès équitable. Même si son loup meurt d’envie de zigouiller ceux qui ont brisé Anna, physiquement et moralement, il ne le fera pas avant de les avoir entendu et d’avoir tiré toute l’histoire au clair : Anna n’est qu’une des victimes de cette meute.
Ce pourrait être uniquement glauque, mais l’espoir est là aussi, l’humour également. Charles le solitaire découvre quelqu’un dont il tombe amoureux, ce qui ne lui semblait pas possible – et amusera sans doute beaucoup son frère qui « va le taquiner sans pitié à ce sujet » : Qui aurait pensé qu’il serait attiré par une femme armée d’un rouleau à pâtisserie ?

Hercule, chat policier – Pièges à la gym ! de Christian Grenier

Présentation de l’éditeur :

Lola est une championne de gym. Mais quelqu’un veut l’empêcher de participer au concours. Puisque les humains sont incapables de la protéger, Hercule le chat décide d’enquêter.

Mon avis :

Après un tome 5 qui nous parle d’enlèvement et de condition animale, le tome 6, qui nous replonge dans la vie quotidienne d’Hercule et de sa famille, paraît presque plus léger. Paraît seulement, parce qu’il est question d’empêcher une championne de gymnastique de concourir. Ce n’est pas vraiment anodin ! Ce peut même être très dangereux, parce que si certaines méthodes ne mettent pas sa santé en danger, ce n’est pas forcément le cas pour toutes.
Hercule arrive à se faufiler partout, ce qui prouve qu’il n’a pas besoin de faire du sport, lui. Je ne fais pas allusion aux jumelles Albane et Joyeuse, mais à certains félins que je côtoie. Il est aidé par un fidèle bouledogue baveux qui, comme Hercule, a une maîtresse fan de gymnastique. Il faut aussi parfois, pour enquêter, compter non sur la chance, mais sur la motivation du saboteur : chercher à nuire à quelqu’un n’est pas sans conséquence pour l’estime de soi, quoi que l’on montre dans des romans qui ne s’intéressent pas assez au réalisme de leur situation.
Une enquête réussie, et j’espère qu’elle sera suivie par encore beaucoup d’autres.