Archive | 17 septembre 2018

Retour à River Falls d’Alexis Aubenque

Présentation de l’éditeur :

Une intrigue complexe, un art unique du suspens et de l’action, et le début d’une série qui promet des heures de plaisir et de frisson.
En ce début d’été, River Falls, petite ville des Rocheuses, est le lieu idéal pour les amoureux de la nature. Mais quand des randonneurs découvrent dans une grotte le corps nu d’une jeune fille tenant son propre cœur entre ses mains, la peur s’empare des habitants.
Tout juste réélu pour un nouveau mandat de shérif, Mike Logan comprend que le temps lui est compté avant qu’un nouveau meurtre n’ait lieu. Avec l’aide de la lieutenante Lindsay Wyatt, son nouveau bras droit, il s’intéresse au Big Circus : un cirque dont chacun des membres ferait un coupable idéal.
Comme à son habitude, la compagne de Logan, la profileuse Jessica Hurley, met en doute cette théorie. Elle sait, d’expérience, que la piste la plus évidente est rarement la meilleure…

Mon avis :

Non, ce n’est pas de la paresse. Simplement, j’ai envie de vous dire de lire ce livre, plutôt que de vous plonger dans les avis le concernant. Comme tous les autres romans d’Alexis Aubenque que j’ai lu, celui-ci est très réussi. On tourne les pages très rapidement, parce que l’on a envie de savoir comment cela va se dérouler/se terminer.

Mike Logan est de retour. Ce n’est pas qu’il soit un criminel, non, il est le shériff, et pourtant, dès son retour, deux meurtres vont être commis; Au même moment, un cirque s’installe en ville, et il est facile de chercher les coupables dans les étrangers à la communauté, puisqu’il est facile, en dépit déjà des exactions de deux tueurs en série (voir les tomes précédents de la série River Falls) de croire que tous ses habitants sont parfaitement recommandables. Parfois, il ne faut pas grand chose pour révéler la véritable nature humaine.

Il est question, dans cette nouvelle enquête, d’un des thèmes les plus fréquents dans les romans policiers : la vengeance. Ce ne pourrait être qu’une variation sur un thème. Cela montre surtout ce que l’on devient après un « événement grave », un événement qui a pu vous bousiller – mais qu’est-ce que l’on fait après ? On peut choisir le meilleur, même si c’est dangereux. On peut choisir le pire, sans se soucier jamais des conséquences.

A lire, si vous aimez les thrillers réussis.