Archive | 29 juillet 2018

La tente d’en face de Pascal Ruter

Merci à Netgalley et aux édition Didier Jeunesse pour ce partenariat.

Présentation de l’éditeur :

Cet été, au camping d’Arcachon, deux tentes se font face…
D’un côté, celle de Titus, toute tordue et mal montée. Il faut dire que son père, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Johnny Depp, n’est pas très bricoleur !
De l’autre, la tente de Bérénice, toujours impeccable et rangée.
Une rencontre qui va faire des étincelles !

Mon avis : 

Après Joséphine et Napoléon dans Barracuda for ever, ce sont Titus et Bérénice qui sont les héros de La tente d’en face.
Nous voici face à une histoire de départ en vacances -au camping, thème très prisé dans les émissions de télé-réalité ou même de série télévisée. Si ce n’est que là, nous sommes dans un camping standard, presque intemporel, que les parents des jeunes lecteurs et les jeunes lecteurs eux-mêmes peuvent connaître. Un camping non loin de la mer, où les personnes peuvent aussi s’entraider – y compris quand un nouvel arrivant ne sait pas très bien monter sa tente.
Les parents de Titus et Bérénice sont aussi très différents, l’une des familles est imprévisible, fantaisiste, l’autre prévoit tout dans les moindres détails – vous avez dit psycho-rigide ? Les deux enfants vont pourtant réinventer leurs vacances, sous le signe de la fantaisie et de l’invention, à ne pas confondre avec la duperie. Il est à signaler que les vacances ne se passent pas sous le signe des nouvelles technologies, preuve qu’il est tout à fait possible de s’amuser autrement.
Un joli roman à partager en famille.

Publicités