Meurtres sur la Madison de Keith McCafferty

Présentation de l’éditeur :

La Madison River a beau être le Graal des rivières à truites du Montana, lorsqu’on y pêche un cadavre, c’est à l’intrépide shérif Martha Ettinger que la prise revient. L’homicide semble évident, et la Royal Wulff plantée dans la lèvre boursouflée de la victime a tout d’une macabre signature. Alors qu’elle mène son enquête, Martha croise la route de Sean Stranahan, lui-même pêcheur, peintre et ex-enquêteur privé venu s’installer dans les Rocheuses à la suite d’une douloureuse séparation. Lui aussi est impliqué dans une affaire : la jeune et mystérieuse sirène du Sud, Velvet Lafayette, est venue troubler le paysage et l’a persuadé de partir à la recherche de son jeune frère disparu dans le coin. Ensemble, Martha et Sean vont remonter une piste glissante qui débouchera sur les zones d’ombre du “big business” du Montana : la pêche à la mouche.

Mon avis :

Si vous aimez la pêche, si vous aimez les romans policiers américains, si vous aimez les enquêteurs atypiques, alors ce roman est fait pour vous ! Il est écrit en un mélange de nature writing et de romans noirs.

L’action se situe dans le Montana, un des états les plus tranquilles des Etats-Unis, surtout réputés pour toutes les possibilités qu’il offre pour la pêche à la mouche. Tout allait bien pour Sam, son client pas vraiment doué vient de faire une magnifique prise. Quand il découvre qu’en fait il s’agit d’un cadavre, rien ne va plus pour personne, et Sam prévient immédiatement la police. La shérif Martha Ettinger n’est pas n’importe qui, elle est qui elle a voulu devenir – elle l’a compris après son deuxième divorce. Certes, elle se rend bien compte qu’elle ne sera plus invitée à un bal, même si elle a mis de l’ordre dans la bagarre du dernier auquel elle a été conviée, ce qui n’a pas été pour rien dans son élection, mais elle se console parce qu’elle apprécie son travail, au coeur de la nature, et parce qu’elle a entièrement confiance en son adjoint. Par contre, elle ne se doutait pas que son médecin légiste aurait voulu être un spécialiste de la faune marine, ce qui l’a conduit à découvrir que la victime n’a pas été noyée là où son corps a été découvert. Pas de chance, ni pour la victime, ni pour le meurtrier.

Pendant ce temps, Sean pêche. Il est payé pour ça. Non, il n’est pas pêcheur, il est artiste peintre détective privé – sa logeuse a pensé que la mention du second métier, qu’il a réellement exercé, apporterait un peu dans l’univers artistique. Une client, artiste musicale, l’a embauchée pour qu’il pêche afin de retrouver l’endroit où son père pêchait, et peut-être, aussi, son petit frère dont elle n’a plus de nouvelles. La route de Sean croise celle de Martha, et ce n’est pas tant qu’ils vont devenir inséparables, c’est plutôt qu’un second crime les réunit définitivement : pendant que Sean pêchait avec Sam, celui-là même qui a trouvé le corps bien involontairement, on leur tire dessus. Un accident ? Non. Tout comme la mort du propriétaire du camping où séjournait la première victime. Y aurait-il un tueur en série dans le Montana ?

Martha et Sean unissent leurs efforts afin de démasquer le tueur. Ces crimes pourraient avoir un lien avec la pêche – oui, cela a l’air un peu tiré par les cheveux, cependant, la pêche à la mouche a des enjeux insoupçonnés.

Encore un polar très intéressant publié par les éditions Gallmeister.

Publicités

7 réflexions sur “Meurtres sur la Madison de Keith McCafferty

  1. Je ne suis pas pour la pêche, sauf le fruit, mais quand Gallmeister me parle de tremper un ver dans un cours d’eau, je suis preneuse !! Je dois le lire aussi, mais je sais que tu sais que je l’ai aussi, ce roman… 🙂

  2. Pingback: Bilan n°1 du challenge polar et Thriller | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.