L’enfer du dossier Li de Grégoire Lacroix


édition Flamant noir – 172 pages

Présentation de l’éditeur :

Les duos d’aventuriers ou d’enquêteurs ont toujours captivé les lecteurs. Sherlock Holmes et le Dr Watson, Don Quichotte et Sancho Panza, San Antonio et Bérurier, et, dans leur sillage : Gibson Greg et Basile Duglandier. Ces deux agents, moins connus puisque secrets, sont eux aussi étonnants.L’affaire du moment : le dossier « Li ».Au départ, seulement deux lettres, et aucune piste fiable. Leur duo tourne alors au duel, et tout devient passionnant, voire inquiétant ! Surtout quand l’enquête, partie d’un rien, prend une dimension planétaire et les entraîne au c?ur d’une actualité brûlante… Ils s’en sortiront, oui. Mais dans quel état…?

Mon avis :

Les deux premiers tomes mettant en scène ces deux supers agents étaient follement drôles. Le troisième tome l’est tout autant. Ce fut un vrai plaisir de retrouver Gibson Greg, et surtout Basile Duglandier, personnage pour lequel j’avais déjà un faible. Basile évolue… Si Greg s’estime toujours autant et n’a aucun doute sur ses capacités de séducteur et d’agent secret, ou plutôt, il n’a aucun doute sur aucune de ses capacités, il en avait des quantités sur celles de son adjoint/sous-fifre/faire valoir. Il faut cependant reconnaître que Basile a bien plus de capacités que Greg ne le pense.

Leur enquête commençait pourtant bien, puisqu’elle partait dans toutes les directions ou presque. Nos deux agents secrets reprenaient donc leur couverture et enquêtaient donc sur terre et sur mer, avec le soutien de Florence, le grand amour, la grande passion de Basile. Les journalistes aussi sont capables de mener l’enquête.

Greg ne se ménage pas, et est toujours capable d’aligner les aphorismes avec une régularité confondante. Ils sont toujours très percutants, marqués du sceau de sa suffisance absolument hilarante, même dans les moments où il se trouve en sérieuses difficultés. La vie d’un agent secret n’est pas de tout repos !

L’enfer du dossier Li, un roman à lire en toutes circonstances.

Une petite citation pour finir : Quand on sait que l’on va mourir, il est inutile de revoir son passé. Mieux vaut regarder son avenir, ça prend moins de temps.

Publicités

5 réflexions sur “L’enfer du dossier Li de Grégoire Lacroix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.