Case mensonge de Gisèle Pineau

Présentation de l’éditeur : 

L’attente d’un hypothétique relogement en appartement déclenche les passions dans le bidonville de Quartier Roucou, et met à jour un secret de famille.

L’auteur : 

Née à Paris, elle grandit en Martinique puis en Guadeloupe.

Mon avis : 

La Guadeloupe, son tourisme, ses bidonvilles. L’héroïne de ce court roman de littérature jeunesse se nomme Djinala, et se demande bien qui a eu l’idée de lui donner ce prénom. Sa grande soeur se prénomme Laurence, son frère Steeve, rien de très original à ses yeux. Elle n’est pas tellement liée avec eux, son frère est passionné de mécanique, sa soeur a quatorze ans de plus qu’elle, elle est sur le point de se marier avec Jacky, son copain, son presque fiancé. Ils partiront sans doute après pour la France, où Laurence pourra perfectionner sa formation de coiffeuse, et peut-être ouvrir son salon.
Djinala et sa famille vivent dans un bidonville, le quartier Roucou – ce n’est pas officiellement un bidonville, non. Cependant, de nouveaux logements se construisent, et le maire a promis de reloger tous ceux qui vivent dans ces cases. Bien sûr, il est évident que tous ne pourront pas être relogés tout de suite. Alors, qui aura cette chance ? Et sur quelles critères ?
Ce roman nous montre un peu de la vie quotidienne dans un quartier tout sauf favorisé. Pourtant, Djinala se porte bien, rit, s’amuse, pense (un peu) à son avenir. Pas de misérabilisme, pas de pathos, mais l’auteur montre qu’il est plus dure de vivre ainsi pour les mères que pour les enfants puisqu’elles n’ont pas leur insouciance. Quant aux pères, soit ils sont absents, soit ils sont trop absorbés, trop épuisés par leurs lourds travaux.
Un livre jeunesse pour découvrir la Guadeloupe autrement.

Publicités

7 réflexions sur “Case mensonge de Gisèle Pineau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.