Les cousins Karlsson – Tome 8 Pièges et contrefaçons de Katarina Mazetti

Présentation de l’éditeur :

Cet été, les quatre cousins ont l’île aux Grèbes pour eux seuls ! En attendant que leur tante Frida les rejoigne, Bourdon, Julia, Alex, George et leur fidèle Chatpardeur profitent de ces vacances de rêve. Mais bien vite, des événements mystérieux se produisent…
D’où viennent ces pièges dont ils sont victimes ? Qui dépose ces affreux tableaux devant la maison chaque jour ? Quand Alex croit apercevoir un troll rôdant dans la forêt, cette fois, c’est la crise ! Et les cousins entrent en action.

Mon avis :

Huitième tome des aventures des quatre cousins, qui sonnent comme un club des cinq suédois, si ce n’est que le chien Dagobert est remplacé par un chat, et que leurs parents respectifs ne me paraissent pas toujours à la hauteur . C’est vrai, qui laisserait ses enfants à la garde de leur soeur, après tous les problèmes qu’ils ont vécu sur l’île ? De plus, Frida n’est quasiment jamais là, le téléphone ne fonctionne pas formidablement, et quand quelqu’un leur rend visite ce n’est qu’en coup de vent ! Par moment, je ne me demande si cela ne vaudrait pas le coup de prévenir les services sociaux suédois – débordés, il faut bien le dire si l’on lit d’autres oeuvres suédoises.
Oui, si l’on passe ces incohérences, le roman reste agréable à lire – heureusement – même si je trouve que la police suédoise est véritablement inconséquente, et que je comprends pourquoi la « délinquance » parvient toujours à s’implanter sur l’île. Heureusement, les quatre cousins ont trouvé un allier en la personne d’un journaliste blogueur, un peu l’équivalent d’Oeil de Lynx pour Fantômette. C’est tout de même embarrassant, non ?
L’intrigue ? Ah oui : un intrus s’est introduit sur l’île – encore. Un ou plusieurs, d’ailleurs, et toujours au moment où les cousins y passent leurs vacances. On peut aussi compter une nouvelle pensionnaire à quatre pattes dont je ne vous dirai pas plus, pour vous laisser tout de même un peu de surprises, dans ce tome qui nous montre à nouveau le milieu de l’art et des faussaires.
Une saga sympathique mais pas forcément novatrice.

Publicités

5 réflexions sur “Les cousins Karlsson – Tome 8 Pièges et contrefaçons de Katarina Mazetti

  1. Pingback: Challenge Voisins Voisines 2018 – Billet récapitulatif – A propos de livres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.