Mon bilan du mois espagnol

Comme tous les ans, je me dis que je n’ai pas lu assez, et qu’il me reste encore beaucoup de romans hispanisants dans ma PAL. Il me reste même deux romans argentins que je n’ai pas eu le temps de chroniquer – je le ferai au cours du mois de juin.

J’ai d’abord lu un album jeunesse, mettant les chats en valeur : Le roi c’est moi de Marta Altès  puis un excellent polar : Les fleurs ne saignent pas d’Alexis Ravelo . J’ai lu d’ailleurs un autre excellent polar : Société noire d’Andreu Martin et un livre de littérature jeunesse gentil, sans plus Les enquêtes d’Alfred et Agatha tome 2 d’Anna Campoy .

Au rang des déceptions – parce qu’il en faut bien, parce que je lis beaucoup. Il s’agit donc de Une offrande à la tempête de Dolorès Redondo et de Meurtre au comité central de Manuel Vasquez Montalban.

J’ai terminé le mois par deux polars brésiliens : Une fenêtre à Copacabana de Luiz-Alfredo Garcia-Roza  et Nuit d’orage à Copacabana de Luiz Alfredo Garcia-Roza .

Je vous donne d’ors et déjà rendez-vous l’année prochaine, pour un cinquième mois espagnol.

4 réflexions sur “Mon bilan du mois espagnol

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.