Les filles de l’astrologue, tome 1

Présentation de l’éditeur :

Quatre destins guidés par les étoiles dans un roman d’aventures au féminin.
Thérèse : née sous le signe du Capricorne, élément Terre. Ariane : née sous le signe du Verseau, élément Air. Philomène : née sous le signe du Verseau, élément Air. Soledad : née sous le signe du Lion, élément Feu.
Elles sont filles d’astrologue. Et elles sont en danger, car le monde change. Suite à l’arrestation de leur père par le roi Louis XIV qui a interdit la pratique de l’astrologie, elles doivent quitter le domaine familial et se séparer. Avec les astres pour seuls guides, chacune doit désormais suivre sa voie.

Merci à Netgalley et aux éditions Rageot pour ce partenariat.

Mon avis : 

L’action se passe au temps de Louis XIV – une époque que j’aime particulièrement, pour sa musique et pour sa littérature. Nous sommes cependant très éloignés de la Cour dans ce roman – mais ceci est quasiment une autre histoire.
Nous découvrons quatre toutes jeunes filles, trois sont orphelines de mère, l’une, Soledad, a été recueillie parce que toute sa famille a été décimée. Leur père est un scientifique, du moins, tel qu’on pouvait l’entendre à l’époque, mais assez rêveur, finalement, puisqu’il était, au début du roman, loin de son domaine. Il se retrouve dans une situation dangereuse et seules ses filles et sa nièce peuvent l’aider – autant dire que la situation est alors encore plus compliquée. Elles sont filles, elles sont provinciales, elles ont peu de moyens.
Elles ne s’attendaient pas au destin qui sera le leur mais je dois dire que je me suis peu attachée à elles. Leur père leur a peut-être donné une éducation très poussée, surtout à Ariane qui le secondait énormément, mais il n’a pas su leur trouver des alliés fiables en cas de problèmes. Thérèse vivra des aventures que je qualifierai de rocambolesques, Ariana vivra le sort de maintes jeunes filles pauvres. Sol rêve de briller, et elle m’a souvent agacée. Reste Philomène, au parcours atypique.
Toutes feront des rencontres variées, parce qu’il est impossible de s’en sortir seul(e), personne ne se déplace seul, encore moins seule à cette époque. Paris est le point de convergence pour toutes, de Perpignan ou d’ailleurs. Quant à leur ennemi, il m’a fait penser à un mythique balafré – même si je ne le crois pas aussi charismatique.
Un roman qui devrait plaire aux jeunes lectrices : je suis sans doute un peu trop âgée pour apprécier totalement ce livre.

 

Publicités

Une réflexion sur “Les filles de l’astrologue, tome 1

  1. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #7] Bilan 11 – Muti et ses livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.