Sainte Zélie de la Palud d’Hervé Jaouen

Présentation de l’éditeur :

On l’appelait Paolig dans son enfance, Paulo pendant ses années de chien, puis un beau jour il fut sacré le Grand Paulo, l’un des plus gros mareyeurs du pays bigouden. Un grand seigneur charismatique, pour qui la fière Marie-Morgane décida le jour de ses noces de tout plaquer : son futur mari et sa famille, et qu’importe le scandale. Ils ont su, au premier regard, qu’amour et réussite feraient bon ménage. Depuis toujours, ce sont les femmes qui ont soutenu et aimé Paul Draoulec. A commencer par sa mère, l’inénarrable Zélie, qu’il accompagnait, enfant, dans ses doubles tournées, de poissonnière ambulante et de buveuse invétérée. C’était au début des années 1930, sur les chemins de la palud de Penmarc’h. Il revient de si loin, le Grand Paulo… Le roman vrai, bouleversant, d’un amour filial.

Merci à Netgalley et aux éditions Presse de la cité pour ce partenariat.

Mon avis :

J’aurai aimé apprécier totalement ce livre, et ce ne fut pas vraiment le cas.
Je crois que j’aurai aimé en savoir plus sur Zélie, qui disparaît au premier tiers du roman. Je n’ai pas envie d’oublier qu’elle est morte jeune, usée, et qu’elle a malgré tout tenté d’élever de son mieux son fils unique, menant un travail très dur physiquement – existait-il des métiers faciles pour les filles mères, dans les années 30 ? J’aurai aimé que le récit se focalise réellement sur elle, et même si l’on en découvre encore un peu sur elle au cours du récit, je suis restée  sur ma faim.
Bien sûr Paul Draoulec est un personnage intéressant, par son parcours professionnel, par le milieu que nous découvrons grâce à lui – celui des mareyeurs et de la pêche. Un autre temps, un autre monde.
J’ai eu vraiment du mal avec le personnage de Marie-Morgane. Parfois, je trouve des femmes vivants dans les années 70 trop soumises eu égard au contexte. Ici, c’est cette jeune fille de bonne famille, benjamine de quatre soeurs, dont la liberté amoureuse m’a peu convaincue.

Publicités

3 réflexions sur “Sainte Zélie de la Palud d’Hervé Jaouen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.