Journal d’un louveteau garou – 25 avril 2018

Cher journal

En un mot comme en cent
J’irai droit au but
Moi-même je n’en reviens pas.
Figure-toi qu’une authentique louvetelle a déclaré sa flemme à mon frère.
Autant vous dire que j’ai de sérieux doutes sur la lucidité de cette toute jeune membre de la meute.
Il paraît que ses amies n’en avaient déjà plu depuis longtemps.
Là où je suis pleinement rassuré, c’est que mon frère lui a mis un râteau de compétition. Namého, il ne faut pas exagérer, son coeur est à Gentiane, il n’est à personne d’autres.
Sinon, ce sont les vacances. Ouf.
Je commençais à ne plus supporter certains membres de ma classe.
Je vous passe sous silence ceux qui n’ont pas le sens de l’orientation. Un comble quand on est un loup garou.
Je vous passe sous silence ceux qui passent leur temps à se vernir les griffes ou à se mettre du baume sur les coussinets.
Notre vaillant professeur de sport a jeté l’éponge, le gant, les ballons, enfin, tout : il a ouvert un club de jardinage. Et notre professeur de maths, un club de cuisine.
Sur ce, je te laisse, je vais faire la sieste.
Anatole Sganou, 3e Bleu.

4 réflexions sur “Journal d’un louveteau garou – 25 avril 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.