La Corée du Nord à bicyclette – un diplomate à Pyongyang de John Everard

Merci aux éditions DeCreszenzo et à Babelio pour ce partenariat.

Présentation de l’éditeur :

Ambassadeur du Royaume Uni à Pyongyang de 2006 à 2008, John Everard nous décrit une Corée du Nord vue de l’intérieur, à travers les multiples expériences et rencontres qui ont été les siennes au nord du 38e parallèle. Il porte un regard humain sur un pays et un peuple dont nous ignorons somme toute beaucoup. L’ouvrage propose également une synthèse sur l’histoire et le fonctionnement de cette République pas comme les autres, ainsi qu’une réflexion sur ses relations avec le reste du monde.

Mon avis : 

Je ne suis pas forcément attirée par ce qui concerne l’Asie, cependant je résiste difficilement à un livre qui parle de la Corée du Nord, parce que les documents sur ce pays sont rares.
L’auteur est un diplomate qui a ainsi pu avoir une vision privilégiée de ce pays, un des rares étrangers à y mettre admis, un étranger qui a aussi souhaité être en contact avec les coréens, sans forcément rester enfermé dans la tour d’ivoire de l’ambassade. Diplomate ne signifie pas être naïf, il ne nous vend pas une vision idyllique de la vie en Corée du Nord, il sait qu’il n’a pas tout vu, qu’il est impossible de tout voir d’ailleurs, et parle toujours avec précautions, confrontant ce qu’il a vu et entendu pendant son séjour. Il cite également d’autres références littéraires, intéressantes à lire pour ceux qui pratiquent couramment l’anglais.
Le livre est divisé en chapitre clairement identifié, ce qui permet au lecteur de lire directement le chapitre qui l’intéresse : nous ne sommes pas dans un roman, et zigzaguer dans cet essai n’est pas un souci. Il ne nous parle pas seulement de la vie quotidienne en Corée du Nord, ou plutôt en RPDC, mais aussi de l’histoire de ce pays et de son rapport au monde, à un moment où la Corée du Nord se retrouve sous les feux de l’actualité.
Un livre à recommander à tous ceux que l’Asie intéresse.

8 réflexions sur “La Corée du Nord à bicyclette – un diplomate à Pyongyang de John Everard

    • Lui-même dit que c’est vraiment son témoignage, et qu’il se doute bien qu’on lui a sans doute enjolivé la réalité puisqu’il était diplomate. Il précise bien que, dans le fin fond des campagnes, la vie doit être bien différente.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.