Fatou Diallo, détective privée d’Emmanuel Trédez

Présentation de l’éditeur : 

Moi, c’est Fatou Diallo, 9 ans et demi. Avec mon associé, Max (oui, bon, c’est un hamster, on fait comme on peut !), bref, avec Max, nous avons créé l’agence. De détectives FDD. Dès qu’il y a une enquête à mener, un mystère à élucider, on m’appelle. Pour me trouver, c’est simple : Cité des Violettes, Bâtiment D, à côté de l’escalier !

Mon avis : 

Après un livre de littérature jeunesse que je n’ai pas aimé (non, ne suivez pas mon regard, je ne l’ai pas chroniqué), voici un livre qui fait du bien, un livre que les parents peuvent mettre dans les mains de leurs enfants sans problème même s’il parle de sujets qui fâchent.
L’action se passe dans une cité, pas celles qui font la une des journaux pour cause de violence, non, une cité ordinaire et colorée, une cité dont les immeubles portent de jolis noms et dans laquelle on trouve encore des concierges pour faire régner un tantinet l’ordre. Monsieur Robert est bien connu, et a bien du souci : quelqu’un s’amuse à mettre des bouteilles en verre dans la poubelle papier ! Et des locataires s’en sont aperçus, faisant un de ses foins ! Il charge donc Fatou de trouver qui peut agir ainsi – et les personnes sont bien plus nombreuses que prévu. Bien sûr, cela peut ne pas plaire à tout le monde. Quoi ! Une gamine qui nous espionne ! Quoi ! Une gamine qui se permet de faire la leçon à des  adultes ! Comme le dit Fatou : Beaucoup de gens prétendent vouloir sauver la planète, mais dès qu’il faut faire un effort, il n’y a plus personne !
Les trois autres enquêtes (ce qui est parfait pour fractionner la lecture pour les enfants) parlent aussi de sujets qui fâchent, de ses petites incivilités qui, minent de rien, nous pourrissent un petit peu la vie chaque jour. Il est question aussi de prendre soin des animaux, chien ou chat, tout en faisant aussi des clins d’oeil à la culture populaire, ou aux parents qui donnent des surnoms bizarres à leurs enfants.
Une toute jeune détective privée (de télé) à découvrir pour s’initier au genre policier.

Publicités

13 réflexions sur “Fatou Diallo, détective privée d’Emmanuel Trédez

  1. Pingback: Le mois du polar 2018, c’est parti et c’est ici ! | deslivresetsharon

  2. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #7] Bilan 5 – Muti et ses livres

  3. Pingback: Mois du polar février 2018, le bilan | deslivresetsharon

  4. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #7] Bilan 6 – Muti et ses livres

  5. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #7] Bilan 7 – Muti et ses livres

  6. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #7] Bilan 8 – Muti et ses livres

  7. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #7] Bilan 9 – Muti et ses livres

  8. Pingback: Mon bilan du challenge polar et thriller 2017/2018 | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.