La petite danseuse de 14 ans de Camille Laurens

Présentation de l’éditeur : 

Elle est célèbre dans le monde entier mais combien connaissent son nom ? On peut admirer sa silhouette à Washington, Paris, Londres, New York, Dresde ou Copenhague, mais où est sa tombe ? On ne sait que son âge, quatorze ans, et le travail qu’elle faisait, car c’était déjà un travail, à cet âge où nos enfants vont à l’école.

Traces de lecture : 

J’ai lu beaucoup d’avis élogieux sur ce livre, et le mien sera un peu discordant, sans doute parce que j’ai vu le ballet que l’opéra de Paris a consacré à la petite danseuse, et que le livre ne m’a pas tellement apporté plus. De même, je connaissais déjà les conditions de travail des petits rats, qui, à l’époque, ne faisaient rêver personne, et n’étaient pas plus à envier que le travail de n’importe quel enfant.
Nous apprenons en fait que nous ne savons rien du devenir de Marie, si ce n’est sa lente chute après qu’elle a posé pour Degas, chute qui fut en partie causée par les séances de pose, plus lucratives que le métier de petit rat, mais aussi chronophage. Le portrait qui est fait de Degas dans ce livre est tout sauf reluisant. Il n’avait pas la générosité que d’autres artistes ont pu avoir, et se souciaient peu de celles qui posaient pour lui.
Dans la dernière partie du livre, Camille Laurens parle des recherches qu’elle a faites sur ses propres origines, sur sa passion nouvelle pour la généalogie. Je partage cette passion, ce n’est pas un secret, cependant je n’ai pas vraiment apprécié cette partie, même si elle offre un autre éclairage sur la vie quotidienne des petites gens de cette époque.
La petite danseuse de 14 ans est avant tout un livre pour ceux qui n’en sauraient déjà pas beaucoup sur les conditions de vie de cette époque, sur Marie et ses soeurs.

Publicités

6 réflexions sur “La petite danseuse de 14 ans de Camille Laurens

  1. Merci de confirmer mes préjugés (je sens que mon commentaire est d’enfer !). Je n’ai pas très envie de lire ce livre que tout le monde me conseille parce que ça cause d’histoire de l’art… mais je préfère des livres d’histoire dans ce cas-là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s