Les nouveaux exploits des petites chipies de Romoreau

Mon avis :

Ceci est le dernier volume des aventures des petites chipies que je chroniquerai. Il en existe deux autres mais à l’époque de leur parution, il n’était pas parvenu jusque dans les coins reculés où je vivais (et où je vis toujours).
Brigitte et Véronique ont déjà un travail pour les vacances, travail qui ne nécessite pas de grandes compétences mais ne les épanouie pas non plus, entre vendre des fruits et légumes à des dames qui ne se préoccupent pas encore du bio mais de leur origine, ou balayer des entrepôts.
Les animaux de la vie quotidienne sont bien présents, et j’aimerai que les lecteurs de 2017 lisent ces planches au caractère champêtre. Que penseraient-ils de ces enfants qui peuvent se baigner dans la rivière sans surveillance, pendant qu’une chèvre mange leur vêtements ? Ou du fait d’utiliser des canards pour tirer une embarcation qui n’est pas des plus modernes ?
Les enfants pouvaient s’amuser sans technologie moderne. On pouvait cuisiner sans chercher la recette sur internet (même si je reconnais que c’est bien utile parfois). Elles sont sportives, également, pratiquant la natation, le canoë, le ski ou le tir à l’arc ? Elles sont aussi, parfois, en conflit avec l’éducation nationale, qui, il est vrai, ne tient pas une grande place dans ces planches.
J’essaierai de trouver les deux tomes manquants….

Publicités

4 réflexions sur “Les nouveaux exploits des petites chipies de Romoreau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s