Jusqu’à l’impensable de Michael Connelly

Présentation de l’éditeur :

Harry Bosch, retraité du LAPD malgré lui, tente de tuer le temps en remontant une vieille Harley lorsque Mickey Haller, son demi-frère avocat de la défense, lui demande de travailler pour lui comme enquêteur. Cisco, qui occupe ce poste habituellement, vient d’être victime d’un accident de moto aux circonstances plus qu’étranges, et Haller est persuadé que seul Bosch pourra l’aider à innocenter Da Quan Foster, un ex-membre de gang accusé d’avoir battu à mort Lexi Parks, la directrice adjointe des services municipaux de West Hollywood. Si les obstacles sont de taille – la preuve accusant Foster est accablante et il ne reste plus que six semaines aux deux frères avant le procès –, Haller en est sûr, Foster est innocent. Dilemme pour Harry ! « Passer de l’autre côté » ? Tout simplement impensable. Comment défendre un assassin quand on a passé sa vie à en expédier le maximum en prison ?

Merci à Netgalley et aux éditions Calmann-Levy pour ce partenariat

Mon avis :

Lire une enquête mettant en scène Harry Bosch, c’est le plaisir de retrouver un personnage récurrent à un tournant de sa vie professionnelle (il part à la retraite, il y est déjà, techniquement) et personnelle (sa fille part à l’université, tout comme sa nièce). Oui, il paie encore les conséquences de Mariachi Plaza mais, avec l’excellent avocat qui s’occupe de son affaire – son frère – les choses sont en bonne voie. D’ailleurs, son frère Mike Haller souhaite l’embaucher pour qu’il prouve l’innocence de son client. Et cette enquête, c’est vraiment l’anti-Experts, série érigée en modèle pour tout ce qui concerne les preuves scientifiques.En effet, les preuves matérielles sont bien là, elles accusent Da Quan Foster sans l’ombre d’un doute. Il ne manque que les liens qui pourraient unir la victime et le suspect, ainsi que le mobile. Un enquêteur habituel s’en contenterait (et certains auteurs aussi, un tueur en série, c’est bien pratique), pas Mike Haller, ni, par la force des choses, Harry Bosch, qui bascule du côté obscur des enquêteurs.
L’enquête s’avère longue, complexe, qui ne fait surtout pas plaisir aux autorités qui sont sûres de leur bon droit. Cette enquête est aussi l’occasion de montrer un problème récurrent : le fait d’arrêter une enquête pourtant minutieuse dès qu’un suspect est en ligne de mire. Le fait, aussi, de ne pas approfondir certains faits parce qu’ils semblent ne pas avoir de liens avec ce fameux premier suspect repéré. Cherchons ce qui cadre, pas ce qui cloche.
Le second point qui m’a frappé dans ce récit est la place des femmes. Harry et Mike semblent bien les seuls à se montrer respectueux envers les femmes. D’autres passent leur temps à les exploiter, les transformer, ou détruire leur identité.
Quel avenir pour Harry après cette nouvelle ou plutôt cette toute première enquête de l’autre côté ? La prochaine enquête nous le dira.

Publicités

9 réflexions sur “Jusqu’à l’impensable de Michael Connelly

  1. J’avais un peu laissé tomber la série, l’un des précédents ne m’ayant pas plu du tout… avec les anges dans le titre et sa fille au Japon.

    Anybref, tu me retentes, là, vilaine ! 😀

  2. Je ne connais pas encore ce célèbre Harry Bosch mais un enquêteur qui passe du côté obscur, ça pourrait me plaire ! 😆 Faut-il encore que j’en lise un ou deux où il était du « côté clair » ! 😆

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s