Wonderpark, tome 1 : Libertad de Fabrice Colin

Présentation de l’éditeur :

À l’école, Jenn et son frère, Mervin, ont fait la connaissance d’une fille au nom étrange : Orage. Son père est le concepteur de WonderPark, un parc d’attractions mystérieux et désaffecté. Quand leur nouvelle amie leur propose de visiter l’endroit, Jenn et Mervin sont ravis. Mais à peine sont-ils entrés dans le parc que Zoey, leur petite sœur, disparaît. Les enfants découvrent alors que WonderPark est le portail de mondes magiques et pourtant bien réels. Sans hésiter, Jenn, Mervin et Orage s’engouffrent dans Libertad, le monde des pirates, où la traîtrise est un art et le courage une nécessité.

Mon avis :

Il est des livres qui sont véritablement des livres jeunesse, c’est à dire des livres qui plairont sans doute à un jeune public, mais qui ne plairont pas forcément à des lecteurs adultes. Note : je n’ai pas vraiment de jeunes lecteurs sous la main pour tester le livre mais je ne crois pas trop me tromper.
Nous avons deux héros, un frère, une soeur, différents mais qui s’entendent bien, même si certains commentaires de leurs parents ne sont pas forcément faits pour favoriser leur épanouissement : Mervinn et Jenn étaient aussi différents que peuvent l’être un frère et une soeur (leur mère répétait qu’ils étaient comme le jour et la nuit, sans dire qui était l’un et qui était l’autre – ce qui n’était pas très difficile à deviner). Ils sont de plus dotés d’une petite soeur avec laquelle ils s’entendent bien également, ce qui est suffisamment rare pour être souligné : dans la vraie vie, les petites soeurs sont souvent considérées comme des fléaux à écarter. Mervinn et Jenn deviennent amis avec la mystérieuse Orage, qui vit dans un parc d’attraction que je qualifierai volontiers de « désaffecté » si tant est qu’il ait fonctionné un jour.
Oui, le début est un peu lent, l’action tarde à se mettre en place, dans ce parc d’attraction qui me paraissait pourtant prometteur parce que :
– Jenn et Mervin y ont rencontré des personnages étranges ;
– les attractions ne sont pas ce qu’elles paraissent être ;
– ils rencontrent d’authentiques pirates ;
– ils se retrouvent dotés d’aides pour le moins magiques.
Cependant, j’ai trouvé que toutes ses situations, tous ses éléments n’étaient ni assez développés, ni utilisés à leur juste mesure. A peine le lecteur a-t-il eu droit à un hors d’oeuvre de pirates assortis d’une entrée de trahison que l’aventure se dénoue. J’aurai aimé passer plus de temps en leur compagnie – et j’espère que le tome 2 contiendra bien plus d’aventures.

cof

cof

 

Publicités

16 réflexions sur “Wonderpark, tome 1 : Libertad de Fabrice Colin

  1. J’aime beaucoup l’auteur et j’apprécie des écrits même très jeunesse. Je n’ai cependant pas été séduite par les deux premiers tomes de cette série. Pas assez de développement, en effet.

  2. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 7 – Muti et ses livres

  3. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 8 – Muti et ses livres

  4. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 9 – Muti et ses livres

  5. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 10 – Muti et ses livres

  6. Pingback: Challenge jeunesse/young adult par Muti | deslivresetsharon

  7. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 12 – Muti et ses livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s