Sortilèges de l’ouest de Rob Schulteis

Présentation de l’éditeur :

Nul endroit aux États-Unis n’a autant résisté à l’avancée de la civilisation que la partie des montagnes Rocheuses qui s’étend du plateau du Colorado au Nord du Mexique. Baroudeur mélancolique, Rob Schultheis nous entraîne dans cette terra incognita entrecoupée de canyons et de terres indiennes sacrées, et nous convie à un voyage initiatique dans des régions magiques aux caprices tumultueux. Véritable conteur-né, il parcourt les paysages rares et mystérieux de l’Ouest avec le regard d’un poète à l’humour féroce.

 

b93ab-102bans2bgallmeister2bchallengeMon avis :

J’ai trouvé ce livre par hasard, en faisant de la spéléologie en librairie pendant mes vacances. Je suis tombée dessus par hasard, et je dois dire que le hasard fait bien les choses.

En neuf chapitres, nous découvrons les montagnes Rocheuses avec Rob Schultheis et, parfois, Susan, un tout petit bout de femme dont il est amoureux. Nous découvrons le désert, les montagnes, les ressources naturelles qui s’épuisent, ou plutôt qui sont gaspillées, à cause de l’homme et de ses soi-disant « besoin » – « caprices » serait plus juste.

Rob nous montre des paysages, certains intacts, d’autres ravagés. Il nous les fait voir, entendre, sentir ce Colorado sauvage que l’on connaît peu. Il raconte, aussi, l’histoire de toutes ses tribus indiennes qui furent massacrées par les nouveaux arrivants, ou qui survivent à peine. Il montre – et il m’a fait penser à Trevanian par ses finesses d’analyses – à quel point les américains ne comprennent pas les indiens. Tout le monde ne voit pas des dollars partout.

Une oeuvre à découvrir pour les amateurs de Nature Writing.

Publicités

7 réflexions sur “Sortilèges de l’ouest de Rob Schulteis

  1. Schultheis ! Mais oui, je l’entends me déclarer, dans le creux de l’oreille :
    ♫ Et je me fous, fous de vous, vous m’aimez
    Mais pas moi, moi je vous voulais ♫
    ♪ Mais confidence pour confidence
    C’est moi que j’aime à travers vous ♪

    Comment ça je suis hors sujet ?? 😆 Oui, je sais, mais pourquoi me contenter de dire que je dois lire ce roman aussi parce qu’il prend les poussières sur mon TAL ?? 😀

  2. Pingback: Bilan du challenge Gallmeister | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s