Les quatre saisons de la famille Souris de Kazuo Iwamura

Présentation de l’éditeur :

Ils déménagent en automne pour s’installer au cœur de la forêt. Ils profitent de l’hiver pour jouer ensemble au chaud, fabriquer quantité de choses, mais aussi faire de la luge et des souris de neige. Pour fêter le printemps, ils organisent un grand pique-nique où tout est fait maison. Et en été, au premier chant d’oiseau, les enfants partent cueillir des framboises pour accompagner un délicieux petit déjeuner. Eux ? Ce sont les quatorze membres de la famille Souris, parents, grands-parents et dix enfants. Une famille dont on rêve de faire partie !

Mon avis :

Cet album regroupe quatre aventures de la famille souris :  « Une nouvelle maison pour la famille Souris », « L’hiver de la famille Souris », « Le pique-nique de la famille Souris » et « Le petit déjeuner de la famille Souris »

Pourquoi une nouvelle  maison ? Sans doute parce qu’avec dix enfants et deux grands-parents, il est nécessaire de posséder une maison relativement grande – surtout la chambre ! L’union, la discrétion et l’organisation font la force de la famille quand ils traversent la forêt avant de trouver « l’endroit rêvé » pour la construire. Chacun participe selon son âge et sa force, tout en étant respectueux de la nature qui les entoure. Les dessins sont colorés, précis, chaque détail est soigné, et ce sera le cas pour chacune des histoires de cette anthologie.

Dans « l’hiver de la famille souris », deux lieux dominent, l’intérieur de la maison, avec des couleurs dorées, et l’extérieur, où le blanc domine. Pas de télévision, pas de jeux vidéo, et pourtant, les petites souris, les parents, les grands-parents ont toujours de quoi s’occuper, en jouant, en cuisinant, ou en faisant de la luge. La famille est unie, et bien sûr, c’est un rêve de partager autant de choses, de ne jamais se disputer, juste se chamailler. La petite soeur et Benjamin sont les personnages les plus caractérisés – un peu comme les « chouchous » de la famille.

« Le pique-nique de la famille Souris », ce n’est pas seulement l’occasion de se nourrir, même si la nourriture est importante, c’est le fait de profiter des beaux jours, de la nature et d’être tous ensemble. Les couleurs dominantes ? Le vert, et le bleu limpide du ciel. Beaucoup de tendresse dans cette partie, où les souris peuvent enfin sortir de leur maison et rester dehors sans se soucier du temps.

Le dernier récit invite à la sérénité. Nourrir une famille nombreuse, ce n’est pas facile. Il n’est pas question de parler de « petit déjeuner équilibré », plutôt d’utiliser toutes les ressources de la nature qui permettent de (se) nourrir, tout en s’aidant les uns les autres. Les dessins sont toujours aussi soignés, délicats et colorés. Une réussite poétique, encore une fois.

Asie2

Publicités

6 réflexions sur “Les quatre saisons de la famille Souris de Kazuo Iwamura

  1. Pingback: Le petit-déjeuner de la famille Souris | Thé, lectures et macarons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s