Le pays des contes, tome 2 de Chris Colfer

Préambule :

Aujourd’hui, ce sera la journée réécriture de contes sur mon blog.

Mon avis :

Revoici les jumeaux Alex et Conner. Contrairement à d’autres romans qui mettent en scène des personnages récurrents, celui-ci ne montre pas des personnages qui n’ont pas évolué. Je vous rassure : Alex est toujours aussi sage et déterminé. Conner, lui, a enfin trouvé une matière qui l’intéresse, ou plutôt, il a développé, grâce à ses aventures, un goût certain pour l’écriture – et il a la chance d’avoir un professeur qui a l’esprit ouvert aux écritures d’invention, ce qui n’est pas le cas de tous.

Tout devrait aller bien au pays des contes – mais s’il y a un tome 2, ce n’est pas pour nous raconter que tout est bien qui finit bien. Au contraire, tout ne semble que commencer, et si l’ennemie du tome 1 s’était révélée plus humaine qu’il n’y paraissait, celle du tome 2 est bien éloignée de cela. Ce qui différencie les réécritures des contes des contes anciens est que l’on cherche des causes à la « méchanceté » des … et bien des méchants, justement, ou, pour utiliser une terminologie chère à l’étude des contes, des opposants au héros du conte. Ici, les choses sont un peu différentes. Le lecteur est amené à comprendre le cheminement qui a conduit à faire d’Emzia, l’enchanteresse, ce qu’elle est devenue, il n’est pas amené à éprouver de l’empathie pour elle tant est subjective sa vision des événements, tant, aussi, elle n’a tiré aucune leçon.

Les points forts de ce livre ? L’équilibre entre le monde des humains et le monde des contes, les deux  parties ont à peu près la même importance dans le roman. La quête, qui mène les personnages à s’unir, à visiter leurs ennemis, et à rechercher ce qui va leur permettre de vaincre d’enchanteresse. L’union entre des personnages qui, bien qu’ils vivent au pays des contes, ne sont pas forcément les meilleurs amis du monde. Mention spéciale pour le petit chaperon rouge et son tout nouvel animal de compagnie.

Son point faible ? La manière dont l’enchanteresse est vaincue, un peu trop moralisatrice. Mais cela n’engage que moi.

Publicités

7 réflexions sur “Le pays des contes, tome 2 de Chris Colfer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s