Cours, Alex Cross de James Patterson

Merci aux éditions Jean-Claude Lattès et à Netgalley pour ce partenariat.

Présentation de l’éditeur :

Le chirurgien esthétique Elijah Creem est réputé non seulement pour son talent au bloc opératoire, mais pour ses « réceptions professionnelles » débridées, qu’il agrémente de strip-teaseuses et de mannequins, la plupart mineurs. Du moins jusqu’à ce que l’inspecteur Alex Cross lui gâche son plaisir en faisant une descente au beau milieu de l’une de ces parties fines. Creem est désormais prêt à tout pour éviter la prison.
Mais Alex n’a pas le temps de s’attarder sur le cas de Creem. Une femme vient d’être découverte dans sa voiture, assassinée, la chevelure cisaillée avec fureur. Puis c’est une deuxième victime que l’on trouve, cette fois pendue à sa fenêtre du sixième étage. Lorsqu’apparaît un troisième cadavre, l’hypothèse de trois tueurs en série lâchés dans la nature mobilise la police de Washington et inquiète sérieusement la population.
Pour résoudre ces sinistres affaires, Alex travaille sous pression, au point de ne pas se rendre compte que quelqu’un est en train d’enquêter sur lui. Le voici dans le collimateur d’un individu tortueux, hanté par le désir obsessionnel d’une vengeance qu’il est déterminé à obtenir à n’importe quel prix.

Mon avis :

S’il faut faire une critique brève, elle sera simple : les fans liront le livre, les autres passeront leur chemin, parce qu’il s’agit là de la vingtième aventure mettant en scène Alex Cross.
Je reconnais que c’est un peu court…. Le romancier est toujours aussi efficace, et donne envie de connaitre la fin de l’intrigue, surtout pour ceux qui connaissent déjà bien Alex, Nana, Bree et les autres – je regrette toujours que John Sampson soit passé au second plan depuis quelques intrigues déjà.
Efficace,oui, puisqu’Alex doit traquer deux tueurs qui agissent de manière quasi synchrone. Coïncidence ? Oui/Non/Peut-être. Et une autre affaire surgit quasiment au même moment, lui donnant bien du fil à retordre – contrairement aux enquêteurs de séries télévisées, il n’est pas en charge d’une seule enquête.
Ce que je regrette ? Le fait qu’il soit donné trop d’importances aux tueurs : le lecteur les connaît, connaît en partie leur motivation, et n’a pas forcément envie de passer beaucoup de temps avec eux, parce que rien ne permet d’éprouver de l’empathie pour eux. Je regrette aussi, même s’il s’agit sans doute du reflet de ce qui se passe aux Etats-Unis, l’importance donnée à l’ingérence de civils, ou plutôt d’empêcheurs d’enquêter dans l’enquête, sans que quiconque puisse faire quoi que ce soit. Je me demande même comment un policier aussi aguerri qu’Alex Cross peut tomber ne serait-ce qu’une fois dans les pièges qui lui sont tendus. Méconnait-il à ce point le rôle des médiats ? Le héros est-il fatigué ? IL faut dire aussi que sa vie familiale n’est ni lisse, ni simple. Vouloir le meilleur pour les siens, s’y employer, ne suffit pas toujours, même en déployant beaucoup de temps et d’énergie pour cela. Et le dénouement du roman… Je laisse les autres lecteurs juger.
Cours, Alex Cross est un roman qui met à mal le héros. Parviendra-t-il à changer le cap dans le volume suivant ?

Publicités

6 réflexions sur “Cours, Alex Cross de James Patterson

  1. Cours, Forest, cours ! Connais pas (enfin, si, de réputation) parce que jamais lu et pas le temps d’attaquer cette saga alors que tant d’excellents romans noirs m’attendent encore !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s