Le journal d’un louveteau garou – 25 mai 2016.

Cher journal

Tout va bien. Finalement, on s’habitue assez bien à la présence d’un dragonneau dans le pensionnat. Si, si, je t’assure. Bon, je n’ai pas mis le museau dehors depuis deux jours, puisque je passe par les passerelles couvertes pour me rendre dans les salles de cours ou à la cantine, et que le principal a eu la bonne idée de nous emmener faire du sport… ailleurs. (Note : on a encore perdu un copain chez le pâtissier du coin, il a dit que c’était l’effet du stress).

Certes, nous avons eu une petit frayeur aujourd’hui. Nous avons vu passer en courant un 3e Blanc, et nous avons cru qu’il cherchait à échapper au dernier contrôle en date de madame Cobert. Nous nous trompions. Un dragonneau surexité joyeux et plein d’allant avait trouvé très amusant de le poursuivre en poussant d’étranges cris. Fort heureusement, il s’est arrêté très vite et est rentré pour prendre son goûter. Le dragonneau, pas le louveteau : monsieur Trukenski a dû l’aider à descendre de l’arbre le plus proche.

Je te laisse, cher journal : j’ai un devoir de mathématiques à terminer. Sachant que le dragonneau mange X fromages et Y yaourts par jours, dans combien de jours os réserves seront à sec ?

@bientôt

Anatole Sganou, 4e Bleu.

Publicités

2 réflexions sur “Le journal d’un louveteau garou – 25 mai 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s