Le royaume des perches de Martti Linna

Edition Gaïa – 188 pages.

Présentation de l’éditeur :

Ilpo Kauppinen, pêcheur taciturne d’une soixantaine d’années, ne vit que pour les perches, et Hilkka, son épouse. Lorsque celle-ci disparaît brusquement, Ilpo continue de pêcher sur le lac. Le capitaine Sudenmaa mène l’enquête, entre deux coups de fil de son ex, paumée alcoolique, et avec à la maison une ado presque-femme. Un polar au coeur de la Finlande.

Mon avis :

Bienvenue au coeur de la Finlande ! Le rythme de ce polar risque de surprendre les amateurs de péripéties rocambolesques et autres retournements de situations aussi rapides à écrire qu’à lire. Ce n’est pas tant que l’enquête prend son temps que l’enquête s’adapte au temps d’Ilpo, ce pêcheur de perches qui a appelé parce que sa femme avait disparu, dans le bungalow qu’ils louaient de mai à septembre – saison de la pêche oblige. En France aucune enquête n’aurait même été ouverte – Hillka est majeure, elle a certes disparu après avoir averti son mari qu’un homme essayait d’entrer dans le bungalow mais aucune trace de lutte n’a pu être trouvé. Son mari, même s’il a averti la police, est inquiet mais confiant. Et la pêche n’attend pas ! Seule la soeur de la victime est persuadée qu’Hillka a été assassinée par son mari. Fait troublant : la soeur en question est l’ex-femme d’Ilpo. Véritable walkyrie, elle est bien différente de sa terne soeur, douce maître nageuse et vestale qui passait des heures à attendre son mari pêcheur passionné, acceptant ses petites manies et ses petits travers.
Comment enquêter dans ses conditions, avec, de plus, des adjoints qui ne sont pas vraiment en phase avec leur seul et unique témoin ? Le capitaine, lui, fait ce qu’il peut, sans affoler Ilpo ( et ses poissons), sans avoir non plus réellement d’espoir. Huis clos lacustre, les protagonistes de cette histoire sont tous réunis autour de l’eau qu’aiment tant Ilpo et Hillka. Quant à Seika, la soeur de la disparue, elle met plus d’énergie à accuser son ex-mari, à l’humilier (et donner une image peu flatteuse de sa soeur) qu’à réellement recherche Hillka. Tous les moyens sont bons pour se venger, non ?
Comme tout bon policier, le capitaine a des soucis dans sa vie privée. Séparé depuis dix ans de sa femme Irene, il élève sa fille et palie comme il peut aux défections de son ex-femme, qui noie son mal de vivre dans l’alcool et les aventures sans lendemain. Cela aussi, le capitaine doit le gérer.
Les chapitres sont courts, et nous font découvrir les pensées, les sentiments des deux hommes du roman, Ilpo et Sudenmaa. Ce qui n’était pas prévu, c’est le dénouement bien différent de ce à quoi l’on pouvait s’attendre. Les polars nordiques valent décidément le détour.

voisinmini_501337challengelpf2bannireThrillerPolar-PatiVore2

Advertisements

5 réflexions sur “Le royaume des perches de Martti Linna

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s