Archive | 30 janvier 2016

Le mois du polar commence lundi !

Et oui : le mois consacré au roman policier, aux séries, aux films, sans oublier les mangas et les bandes dessinées, commence lundi.

Le seul logo que j’ai réussi à faire est là, blanc, sobre et hivernal :

IMG_6580Voici les rendez-vous :

1er février : lire un auteur français.

6 février : rendez-vous autour de la littérature policière européenne.

12 février : le polar traverse l’océan, autour du polar américain.

17 février : une BD, un manga policier.

20 février : rendez-vous autour d’une série ou d’un film.

25 février : les dames du roman policier.

28 février : le roman policier historique.

29 février : bilan, coup de coeur, bref, tout ce qui permettra de finir ce mois en beauté !

L’affaire Kodra de Renato Oliveri.

tous les livres sur Babelio.com

Mon résumé :

Nous sommes à Milan, dans les années 70. Une femme meurt lors d’un accident de voiture. Mais est-ce vraiment un accident ?

Mon avis :

L’affaire Kodra aurait dû rester une affaire banale, un accident de voiture, un délit de fuite et une malheureuse victime qui décède à l’hôpital. Seulement… le commissaire Ambrosio connaît bien le quartier, et il mène une enquête, discrète d’abord, officieuse ensuite puisqu’il n’est pas habilité à enquêter. Mais… on (ses supérieurs) lui donne le droit d’enquêter pendant ses congés.

Le rythme du roman n’est pas lent, il est posé. Le commissaire prend le temps qu’il faut pour parler, pour rechercher, pour connaître la victime et les personnes qui l’entourent. Il n’hésiterait pas, parfois , à user de subterfuge : la réalité le rattrape. Ambrosio est un homme paisible, qui se retrouve projeté non dans une affaire qui le dépasse, mais une affaire dont il n’avait pas imaginé les ramifications. Qui aurait pu ?

La force de ce roman est d’avoir fait de la victime une femme toute en nuance, qui a commis des erreurs, qui, selon l’expression consacrée, est allée là où son coeur l’a porté, et l’a payé très cher. Ambrosio est quant à lui un enquêteur charmant, que j’aimerai vraiment revoir dans une autre enquête.

voisinbannière vle2